Beni : l’insécurité à la base de la hausse des prix dans la chefferie de Bashu

L'Association des producteurs agricoles de Vuhimba (APAV), une organisation paysanne locale, relève le fait selon lequel l’insécurité dans cette entité est à la base de la rareté, et par là, de la hausse des prix de certaines denrées alimentaires. Ce qui provoque aussi certains cas de  la malnutrition dans cette région.

 A ce jour, une grande partie  de la chefferie de Bashu dans le territoire de Beni est touchée  par l’activisme de groupes armés. Cette situation est souvent à la  base d'un déplacement de plusieurs habitants vers des milieux jugés  sécurisés. Nombreux de ces déplacés ont abandonné leurs  champs pour se concentrer dans la ville de Butembo et d'autres agglomérations.

La production baisse et les prix de plusieurs denrées alimentaires ont galopé. D’autres produits agricoles deviennent rares sur le marché. Une situation qui, selon le directeur de l’organisation paysanne Association des producteurs agricoles de Vuhimba, Deogratias Kambale Kamavu, freine le développement de la région : 

«  L’insécurité fait que dans la chefferie de Bashu, les gens ne travaillent plus. Par exemple en ce qui nous concerne, en 2020, nous avions des champs de riz au niveau du Graben. Nous avions entreposé autour de cent tonnes de riz paddy. Mais alors en 2021, nous avions entreposé zéro kilo puisque les paysans n’ont même pas eu le temps d’aller récolter leurs paddy au niveau du Graben. Donc aujourd’hui, je peux dire que c’est la famine. Un sac de riz blanc nous le vendions à 74 dollars. Aujourd’hui le même sac de 100 kilos revient à 120 dollars au niveau de Vulambo ».

« Depuis 1993, nous avions éradiqué le kwashiorkor. Mais aujourd’hui, nous risquons encore de retourner à la case de départ faute de nourriture de qualité », prévient Deogratias Kambale Kamavu.

 Il lance un appel au gouvernement pour le  renforcement des forces de défense et de  sécurité dans cette zone. D'après lui, cela permettra aux habitants d'avoir accès facile à leurs champs dans la chefferie de Bashu  considérée comme l'un des greniers de la ville de Butembo. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner