Procès 100 jours : la cour d'appel proroge de 5 jours le délai du prononcé


La cour d'appel de Kinshasa-Gombe a prorogé ce jeudi 16 juin de cinq jours le délai du prononcé dans l'affaire qui oppose le ministère public, la partie civile à Vital Kamerhe et Samih Jammal.  

Le verdict sera ainsi rendu le mardi 21 juin dans le procès sur le détournement présumé des fonds alloués au programme d'urgence de 100 jours du Président de la République.  

Selon l'ordonnance de cette prorogation, la cour a reporté l'audience du prononcé pour permettre aux juges de mieux approfondir le dossier, afin que la décision qui sera rendue soit plus juste.  

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner