Sankuru: des habitants d’Onalua ont rendu des hommages émouvants à Patrice Emery Lumumba

Les habitants d’Onalua (Sankuru) ont exprimé leurs sentiments pleins d’émotion pendant la cérémonie du mémorial, 61 ans après l’assassinat de Patrice Emery Lumumba, le tout premier Premier ministre de la République démocratique du Congo.   

L’un des habitants d’Onalua, Claude Lodi, membre du mémorial, s’exprime : 

« Chez nous, on dit que c’est le corps qui est revenu au village. Je voudrais vous dire que c’est vraiment un satisfecit pour toute la population du Sankuru, parce que 62 ans après, le corps de Patrice Emery Lumumba qui était gardé ailleurs est revenu au Sankuru. » 

Il a par ailleurs salué la présence de plusieurs personnes, venues de toutes part pour assister à la cérémonie funéraire traditionnelle :  

« Nous étions très contents d’être honorés par la présence du président de l’Assemblée nationale, qui était le représentant personnel du Chef de l’Etat à cette manifestation. Nous avons profité pour remercier le chef de l’Etat par rapport à ça. » 

Pour Claude Lodi, le président de la République a posé un acte indélébile. C’est vraiment un satisfecit pour la population du Sankuru et toute la communauté de Ankutshu Anamongo. 

« C’est maintenant que Patrice Emery Lumumba vient d’être pleuré par une grande foule de gens et avec beaucoup d’émotion. Les chefs coutumiers ont procédé à leurs cérémonies. La représentation provinciale et les députés ont aussi assisté à ce mémorial inoubliable », a-t-il poursuivi. 

  

La relique de Patrice Emery Lumumba a quitté l’aéroport de Tshumbe ce vendredi 24 juin au matin pour la ville de Kisangani dans la province de la Tshopo 

Le corps a été levé devant plusieurs personnalités, le gouverneur de province, les membres de la famille du tout premier Premier ministre congolais ainsi que les habitants de son village. 

Depuis le début de la cérémonie du mémorial jusqu’à la levée du corps, l’émotion était toujours visible sur les visages de plusieurs membres de la famille. Ils affirment avoir pleuré dignement leur fils. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner