Nord-Kivu : début des travaux de construction de la première morgue à Musienene

Les travaux de construction du bâtiment qui va abriter la première morgue de l’hôpital général de référence de Musienene ont débuté samedi 9 juillet dans cette localité, située dans le territoire de Lubero au Nord-Kivu.

La durée des travaux n’a pas été révélée, mais le coût global de construction de ce bâtiment et de l’achat de la chambre froide financé à 100% par la fondation Julien Paluku Kahongya est évalué à plus de 35 000 USD.

Les acteurs de la société civile ainsi que les autorités coutumières et sanitaires de la zone saluent cette initiative qui vient répondre à un grand besoin qui se ressentait dans la communauté.

« Ça fait plus de cinq que nous avons envoyé des lettres partout, pour chercher à ce qu’on puisse répondre à notre besoin de construction et d’achat d’une morgue à l’hôpital général de référence de Musienene, nous avons fait longtemps, nous ne savions pas comment gérer les corps, la plupart, on les entrerait le même jour parce qu’on ne savait pas comment les gérer », a affirmé Dr Kahindo Mathe Elisabeth, médecin directeur de l’hôpital général de référence de Musienene.

Selon elle, ceux qui ont n peu de moyens étaient obligés d’aller à Butembo pour conserver les corps dans les morgues.

Pour sa part, le médecin chef de zone de santé de Musienene, Dr Musabau Keukeu Blaise, indique qu’une fois opérationnelle, cette morgue va desservir plus de 300 000 habitants de sa zone de santé et d’ailleurs.

Dr Musabau Keukeu Blaise ajoute que l’hôpital mettra en place des mécanismes de gestion de cet ouvrage pour sa pérennisation.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner