Nord-Kivu : une malle de questionnaires de l’examen d’Etat incendiée dans un sous-commissariat

Au moins une malle contenant des items d’examen d’Etat pour l’exercice 2021-2022 a été brulée dans la nuit de mercredi 13 juillet vers 21 heures, heure locale, au sous-commissariat au village Burungu, dans groupement Bashali Kahembe, territoire de Masisi (Nord-Kivu).  

Le fait a été commis par une foule des gens en colère, qui recherchait un présumé meurtrier, qui aurait été détenu au sous commissariat de Burungu.

Cette foule a tout saccagé et a brulé le bureau du sous commissariat de la police et celui de l’Agence nationale des renseignements (ANR). 

Tous les documents et effets qui étaient dans ce bureau, y compris la malle contenant des questionnaires, ont été consumés par le feu.

L’homme recherché était accusé d’avoir tué son neveu âgé de cinq ans et blessé un autre âgé de huit ans, à la suite d’un conflit familial. Le drame a eu lieu le mardi 12 juillet à Burungu. Le présumé meurtrier a asséné sa victime avec une machette, indiquent des sources locales.     

L’information est confirmée par le sous-directeur de la province éducationnelle de Masisi 6, Jean Bosco Gakuru. 

Il indique avoir déjà saisi les autorités pour demander que des questionnaires de substitution soient acheminés rapidement à Burungu pour permettre aux finalistes de passer l’examen d’Etat, prévu le 18 juillet.

Joint par Radio Okapi ce jeudi dans la soirée, l’Inspecteur général intérimaire de l’EPST affirme que de nouveaux items d’examens ont été imprimés et sont en route pour remplacer ceux contenus dans la malle brulée par la population.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner