Nord-Kivu : SOS pour l’assistance à plus de 700 ménages de déplacés en détresse à Pinga

La société civile du territoire de Pinga (Nord-Kivu) a lancé, mardi 2 août, un SOS au gouvernement et aux humanitaires pour assister plus de 700 ménages de déplacés en détresse.

Ces déplacés sont dépourvus de tout et vivent dans des conditions très difficiles.

Ces familles, environ 720, ont fui, par vagues, les affrontements entre deux factions de Maï-Maï Nyatura, qui rivalisent dans la zone de Bashali-Mokoto.

Ces personnes sont venues de plusieurs villages, notamment Bihiri, Karuta, Bukere, Lukala, Haama, Kituangana et autres dans la chefferie de Bashali-Mokoto.

Elles ont fui les affrontements entre le groupe Nyatura-Bazungu de Jean-Marie et celui de Nyatura d’un major autoproclamé Munyawera. 

Ces groupes armés locaux qui se disputent cette zone commettent plusieurs exactions sur les populations civiles.

Cette situation a occasionné un grand nombre des mouvements de la population vers Pinga.

Toujours selon la société civile, certains déplacés vivent dans les écoles de la place notamment à l’EP Bushimo.

Tandis que d’autres sont dans des familles d’accueil et à l’ancienne base de la MONUSCO à Pinga.

Déjà, des cas de maladies sont enregistrés dans des structures sanitaires locales.

Des sources concordantes dans la zone déplorent l’absence de l’autorité de l’Etat dans les villages où se battent ces Maï-Maï Nyatura.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner