Equateur : lancement du projet de lutte contre les abus et exploitation sexuels dans 3 zones de santé

L’OXFAM a lancé, mardi 2 aout, le projet de lutte contre les abus et l’exploitation sexuels dans les zones de santé de Bolenge, Mbandaka et Wangata (Equateur).

Ce projet est exécuté par la Caritas Développement de Mbandaka-Bikoro dans ces zones ayant connu la 14è épidémie de la maladie à virus Ebola.

Prévu pour 6 mois, ce projet vise la prévention des cas d’abus et d’exploitation sexuels, mettant en cause des humanitaires locaux.

« Même après l’épidémie à virus Ebola, les effets peuvent continuer. Peut-être qu’il y a eu des victimes, des cas, des milieux où, l’information n’est pas arrivée. Voilà pourquoi ce projet est là. Et nous pensons qu’il est encore opportun du fait que les effets peuvent persister. Et il faudrait voir comment y répondre », a expliqué le coordonnateur de ce projet au sein de l’UNFPA, Bertrand Kabembela.

Les médias locaux, les chefs des quartiers, les crieurs, les autorités religieuses, seront mis à contribution afin de sensibiliser la population.

Un numéro vert et des boîtes à suggestion seront disponibles en vue de permettre aux victimes de faire les dénonciations.

Les acteurs humanitaires présents au lancement de ce projet, à Mbandaka, ont signé le code de bonne conduite, s’engageant ainsi à s’abstenir de tout abus et exploitation sexuels.

Pour sa part, le chef de Division provinciale de la santé à l’Equateur, Dr Bienvenu Ikomo, est persuadé que ce projet aura un impact sur le terrain :

« Lorsque la personne va intérioriser ce code de bonne conduite, je pense ça va nous faire éviter beaucoup de choses. Et la deuxième chose, il va aussi faciliter aux femmes vulnérables de dénoncer. Il y aura facilité que l’on puisse aussi écouter la voix de ces vulnérables ».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner