Mai-Ndombe: les enseignants de Nioki assiègent l’agent payeur de la Caritas

Les enseignants du territoire de Kutu habitant la commune rurale de Nioki (Mai-Ndombe) ont passé la nuit du vendredi à ce samedi 6 août à la belle étoile devant le couvent des prêtres catholiques, où est logé l’agent payeur de la Caritas. Ce dernier est venu pour assurer leur paie d’un seul mois ; alors qu’ils accusent un retard de deux mois. Selon les manifestants, cet agent restera toujours bloqué jusqu’à ce que tous ces deux mois de salaires soient disponibles.  

Les enseignants du secteur public de la sous division de Kutu 1 ont assiégé depuis la journée de vendredi, le couvent de prêtres, où ils ont même passé toute la nuit scandant des cris et des chansons.

Le président de la synergie syndicale des enseignants de Kutu 1, Giscard Mbukela, explique :

« Les enseignants étaient en train d’attendre la paie du mois de juin et de juillet. Mais subitement, la Caritas arrive avec un seul mois qui est le mois de juin. Alors, les enseignants ont refusé de prendre ce mois, ils exigent aussi ce mois de juillet, qui est déjà payé partout sauf ici. Donc, nous sommes en retard de deux mois. »

Ils disent camper sur le lieu pour empêcher la fuite de l’agent payeur de la Caritas.

« Les enseignants ont allumé le feu partout. Jusqu’au moment où nous parlons, les enseignants sont en train de surveiller ici sur place sinon cet agent la va fuir puisqu’il a tenté plusieurs fois de fuir hier. Il sera bloqué ici jusqu’à ce que la Caritas envoie le mois de juillet, comme ça il paye les deux mois et il part », a martelé Giscard Mbukela.

Pour sa part, Ize Bolemo, président de la société civile de Nioki, se dit préoccupé et en appelle à la responsabilité de l’Etat congolais pour mettre fin aux retards récurrents de paie des enseignants de ce coin du pays.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner