Sud-Kivu : vote d’un édit qui écarte l’exigence de l’expérience professionnelle pour entrer dans la fonction publique

L’assemblée provinciale du Sud-Kivu a voté vendredi 5 aout un édit portant statut des agents de carrière des sévices publics dans la province et des entités territoriales décentralisées (ETD). C’était au cours de la session extraordinaire de ce même vendredi à Bukavu.

Selon les initiateurs de cet édit, « il ne sera plus question d’exiger l’expérience professionnelle pour entrer dans la fonction publique ». 

Désormais, les jeunes fraichement venus de l’université ont l’occasion d’intégrer la fonction publique, ajoute le député Frédéric Bisimwa Batandi, président de la commission mixte Politique administrative, Judiciaire et Droits humains qui a travaillé sur cet édit.

« Cet édit, son contenu est essentiellement axé sur l’organisation du personnel des services publics liés à la province et des services publics des entités territoriales décentralisées. Il devra organiser l’emploi du personnel, dès le début jusqu’à la fin. Et comme vous le savez, tout emploi commence normalement par le recrutement jusqu’à la fin de carrière. C’est une bonne nouvelle pour la province du Sud-Kivu. La province du Sud-Kivu n’avait aucun instrument qui organisait l’emploi pour le personnel attaché directement à l’administration provinciale, ni aux services provinciaux », note le député Frédéric Bisimwa Batandi.

Selon lui, désormais, tous les agents de la province, tous les agents des ETD seront inscrits sur les listes permettant leur paiement par l’Etat.

« Ils auront des numéros matricules, ils seront sécurisés dans leur emploi. On devra respecter et suivre les normes liées à l’exercice de la fonction publique en province du Sud-Kivu. Par rapport à l’entrée à la Fonction publique provinciale et locale, nous avons clairement interdit le recours à l’expérience professionnelle. Tous les Congolais au Sud-Kivu seront éligibles et cela sans discrimination », ajoute Frédéric Bisimwa.

L’édit sera transmis au gouverneur du Sud-Kivu pour promulgation. Si rien n’est fait, 15 jours après la transmission des textes, l’édit sera d’office promulgué et entrera en vigueur 3 mois après.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner