Ituri : le gouverneur accuse le chef milicien Mandro d’être auteur des tueries enregistrées à Djugu

Le gouverneur de l’Ituri, lieutenant-général Johnny Luboya a attribué, mardi 9 aout, les violences enregistrées ces derniers temps dans le territoire de Djugu au chef milicien Yves Panga Mandro. 

Il a cité le nom du responsable de la milice Zaïre lors d’un point de presse tenu à Bunia.

A l’occasion, ce chef de l’exécutif provincial l’accuse de vouloir faire échouer le processus de paix en cours en Ituri.  

Le général Johnny Luboya a également assuré « disposer des éléments de preuves sur l’implication de cet ancien chef-coutumier dans un projet de déstabilisation de la province ».  

 « Un groupe qui disait vouloir se protéger, aujourd’hui commence à aller vers d’autres communautés pour tuer, pour réveiller des actes criminels qui étaient en train de diminuer. Nous avons les informations qu’il s’agit de Yves Mandro. Il recrute, mobilise les autres communautés pour qu’ils se joignent à lui », a souligné le gouverneur de l’Ituri.

Il réagissait à la suite de la résurgence des massacres de la population civile dans les territoires de Djugu et Irumu en Ituri.  

Le gouverneur Luboya a assuré que l’armée et son partenaire la MONUSCO ont pris des dispositions adéquates pour mettre à l’activisme des ADF sur l’axe Komanda-Mambasa.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner