Liberté provisoire : François Beya sera fixé le 15 aout

Dans l’affaire concernant le ministère public contre François Beya et consorts ce vendredi 12 aout devant la Haute Cour militaire, l'ancien conseiller spécial du Président de la République en matière de sécurité saura lundi 15 aout s'il va obtenir ou non sa liberté provisoire afin de se faire soigner.

La Haute Cour a examiné le rapport médical de son médecin qui conclut à la maladie de François Beya et ses coaccusés sollicitant ainsi tous une liberté pour raison de santé. 

Dans leur conclusion, les médecins requis par la Haute cour, ont recommandé l’évacuation sanitaire urgente de François Beya en vue de sa prise en charge par ses médecins traitants.

L'ex-patron du Conseil national de sécurité (CNS) est accusé avec quatre autres policiers et militaires pour complot contre le Chef de l'Etat, offense à celui-ci, incitation des militaires à commettre des actes contraires à la discipline et violation des consignes.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner