Kinshasa : 15 têtes d’érosions menacent le quartier Plateau 1 ''Tchad''


Quinze têtes d’érosions menacent le quartier Plateau 1 communément appelé ''Tchad'', dans la commune de Mont-Ngafula, au-delà du plateau des résidents de l’Université de Kinshasa.

Face à cette triste réalité, quelques associations de ce coin sous l’égide de la fondation Terre d’avenir se mobilisent avec les moyens du bord, pour lutter tant soit peu contre ce problème écologique.  

L’une de 15 têtes d’érosions se trouve sur l’avenue Fulu qui fait jonction avec le boulevard Mandela et une autre au coin appelé ''Marsavco''.

Les deux ont, selon les estimations des ouvriers qui y travaillent, 10 mètres de profondeur et 500 de longueur.

Un caniveau est en pleine construction sur le premier site tandis que sur le deuxième, on tente de stopper la progression du ravin avec des sacs de sables. 

« Nous nous sommes dit, travaillons ensemble, pour lutter contre cette érosion. Ça veut dire qu'avec le caniveau que nous faisons, le caniveau va canaliser l’eau jusqu’au-delà de l’érosion... Les travaux commencent à partir de 7h00 à 16h30'', a déclaré l'un des travailleurs trouvé sur le lieu ».

Ces érosions ont déjà emporté quelques maisons. Les victimes ne savent plus à quel saint se vouer.

Le président de la fondation Terre d’avenir, Pepin Kwampuku, qui coordonne ces travaux affirme que, leurs moyens, essentiellement des cotisations des personnes de bonne foi, sont insuffisants :

« Nous en tant que fondation, et donc, nous attendons vraiment que de l’Etat et tous les partenaires et de tous ceux qui travaillent pour le développement, qu’ils nous accompagnent, qu’ils nous soutiennent et qu’ils croient en ce que nous faisons parce que nous le faisons pour l’amour de l’autres ».

Le quartier Plateau 1 compte plus de quarante mille habitants, selon un notable de ce coin.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner