RDC : la Lucha dresse un bilan négatif des 4 ans du président Tshisekedi

Le mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA) a publié le lundi 23 janvier son rapport intitulé : « Fatshimetrie 4 ». Ce dernier retrace un bilan mitigé de Félix-Antoine Tshisekedi, depuis son investiture le 24 janvier 2019.

Militant de la LUCHA, Bienvenue Matumo, indique que plusieurs promesses faites par le président de la République n’ont pas été réalisées : 

« Nous avons remarqué que le président de la République a continué à fournir des promesses et à prendre des engagements vis-à-vis des Congolais disant qu’il va améliorer les conditions de vie. Mais, au bout de quatre ans, on n’a pas vu les conditions de vie des Congolais s’améliorer. Au contraire, on a remarqué que même les actions du Président de la République ou de son gouvernement ne s’alignent pas dans le sens de rencontrer ses engagements et ses promesses ». 

Au lieu de garantir le bon fonctionnement des institutions, selon lui, il a renforcé son contrôle sur les autres institutions de la République. L’on assiste plutôt à une prise en otage du processus électoral tout en violant le principe de séparation des pouvoirs, a poursuivi cet activiste :

« On a vu aussi que, jusqu’en décembre 2022, il n’a pas réduit le train de vie des institutions. Au contraire, on l’a vu donner des gratifications, des rémunérations importantes aux députés, tout simplement parce que le Parlement est devenu une caisse de résonnance pour son pouvoir. Et on a remarqué que le président est dans la logique de prendre en otage le processus électoral pour que celui-ci se maintienne au pouvoir en 2023 ».

Pour la LUCHA, les décisions du chef de l’Etat sur le plan sécuritaire ont plus aggravé la situation sur le terrain plutôt que de résoudre le problème.

« On a vu aussi qu’il a pris des choix et des décisions politiques en matière sécurité qui sont à notre avis hasardeux, dans le sens où ces décisions ont aggravé la situation sur le terrain », a précisé Bienvenu Matumo.

Pour ce mouvement citoyen, la corruption, les détournements, le trafic d’influence sont devenus la norme, et des pratiques de la « politique incarnée » par le président de la République et ses collaborateurs.

« Allégations mensongères » 

Le député national Ntumba Tshabola Bintu, élu de Katanda au Kasaï-Oriental et cadre de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) parle, quant à lui, d’allégations mensongères. Pour lui, le bilan de Félix Tshisekedi est positif, car il répond aux besoins de la population en poussant le pays vers sa sécurité et son développement : 

« Le Président de la République tient à la réalisation de l’ensemble de ses promesses au peuple congolais. Voilà pourquoi il a commencé par permettre à la République d’avoir des moyens de sa politique. Il a trouvé un budget de 4 milliards dont 60% venaient de l’extérieur du pays, aujourd’hui la RDC a un budget de 16 milliards de dollars. En ce qui concerne le social de notre peuple, le président y tient et y travaille sérieusement jour et nuit. Voilà pourquoi il y a eu le programme de la gratuité de l’enseignement, la couverture santé universelle, les différents programmes agricoles, le programme du développement de 145 territoires ».  

En ce qui concerne la réduction de train de vie des institutions, a-t-il poursuivi, « elle est déjà prise en charge par le budget de l’exercice 2023. Même au sein de son cabinet il est en train de réduire le nombre du personnel ».     

Concernant les questions sécuritaires, le député national Ntumba Tshabola Bintu répond :

« J’apaise nos compatriotes que notre pays vient de loin. Actuellement, nous venons de récupérer le pays entre les mains des maffieux et autres troubadours étrangers ». 

  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner