Opposition à Masisi à l’opération «Arme contre 50 dollars»

Des leaders communautaires interdisent aux populations de remettre leurs armes contre 50 dollars estimant qu’elles sont leur seule garantie de sécurité en cas de résurgence des hostilités. Le Programme oecuménique paix et réconciliation (PAREC) pense que la détention de ces armes n’est jamais parvenue à sécuriser les communautés.

Consécutivement à cette campagne parallèle des leaders communautaires, le PAREC a décidé de repousser le calendrier de sa campagne de sensibilisation jusqu’à la fin du mois de février, alors qu’elle devrait s’achever le 15 février.

C’est donc au mois de mars que va débuter l’opération de récolte d’armes contre 50 dollars américains.

Me Dieudonné, chargé de communication du PAREC, partage son point de vue sur la position des leaders communautaires:

Depuis que nous avons des armes au Nord Kivu, il y a plusieurs années, il n’y a aucune ethnie qui a remporté sur l’autre parce qu’ils avaient plus d’armes que les autres. L’heure est à la recherche de la paix, au développement et à la cohabitation pacifique. Laissons donc la paix venir chez nous, que nous commencions à labourer nos champs et à faire aussi nos travaux quotidiens.

Réaction similaire du gouverneur du Nord Kivu, Julien Paluku, assure que des mesures nécessaires seront prises pour mettre ces leaders réfractaires hors d’état de nuire au procéssus de paix, lors d’un entretien avec les notables du Nord Kivu.

Des centaines des milliers d’armes de guerre sont détenues illégalement par les habitants du Nord Kivu. Une province déchirée par plus d’une dizaine d’années de guerre.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner