Le procureur général transmet le dossier Chebeya à la justice militaire


Floribert Chebeya ©congonetradio.com

Dans une déclaration faite à la presse, mardi 22 juin à Kinshasa, le procureur général de la République, Flory Kabange Numbi affirme avoir transmis les derniers éléments de son enquête sur la mort de Floribert Chebeya, ancien directeur exécutif de la Voix des sans voix pour les droits de l’homme, à l’auditorat général militaire de la RDC.

Flory Kabange déclare que les présumés assassins de Chebeya sont des justiciables des juridictions militaires.

Les indices de culpabilités sont décelés, selon lui, sur les relevés d’écoute téléphonique et le rapport des légistes hollandais.

Les éléments d’enquête préliminaire en sa possession, a-t-il indiqué, l’amènent à focaliser sa curiosité sur l’une des pistes, sans la préciser.

Mardi 22 juin, plus de 200 ONG congolaises de défense des droits humains ont demandé une enquête internationale sur l’affaire Floribert Chebeya.

Réagissant à cette demande, le procureur général Flory Kabange Numbi a déclaré:

«Depuis que nous avons été désigné pour coordonner cette enquête, la transparence est de mise. Je ne sais pas sur quoi ces ONG se fondent pour réfuter ce qui n’a pas encore abouti.»

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner