Mwando Simba évoque des questions sécuritaires avec les acteurs sociaux d’Uvira

Le ministre de la Défense a quitté Ituri ce mardi (Archives)

Le ministre de la Défense, Mwando Simba, sollicite l'implication des communautés locales pour l'intégration des miliciens d'Uvira dans l'armée

Le ministre de la Défense et Sécurité, en mission de travail depuis deux jours au Sud-Kivu, s’est entretenu mercredi 4 août avec les acteurs sociaux et les notables du territoire d’Uvira. Avec eux, il a évoqué des questions d’ordre sécuritaire dans la région. Charles Mwando Simba a recommandé à ses interlocuteurs de convaincre les groupes armés encore actifs dans Uvira et Fizi de rejoindre le processus d’intégration au sein des Forces armées de la RDC (FARDC).

Les Babembe et les Banyamulenge ont relaté au ministre Mwando les différents cas de meurtres et de violation des droits humains perpétrés sur les civils par des hommes armés.

Le ministre de la Défense a demandé à ces deux communautés d’exhorter les groupes armés Maï Maï Yakutumba et FRF, indexés dans ces attaques, de rejoindre l’armée régulière.

Selon les représentants de ces deux communautés, Vincent Ngeya et Zacharie Hakizimana, un grand pas est déjà franchi dans ce sens.

Selon eux, certains éléments de ces milices ont rejoint l’armée régulière. Mais le processus devrait continuer avec l’implication du gouvernement pour garantir la prise en charge effective des soldats intégrés, ont-ils plaidé auprès du ministre Mwando Simba.

Les Barega ont proposé la relance des activités de certaines unités de production dans leur région, notamment la société minière du Kivu, pour diminuer les cas d’insécurité dûs à la présence des groupes armés.

Après Uvira, le ministre Charles Mwando Simba, qu’accompagne le gouverneur du Sud-Kivu Marcellin Chishambo, devrait se rendre à Fizi.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner