Kalemie: «les Maï Maï pourraient représenter une menace pour les élections», selon la société civile

La ville de Kalemie marquée en rougeLa ville de Kalemie marquée en rouge

La ville de Kalemie marquée en rouge

La société civile du district du Tanganyika, au Katanga, juge préoccupante la situation sécuritaire de Kalemie à la suite des attaques répétées des Maï Maï du groupe Yakutumba coalisé aux FDLR-FNL. Elle craint que cette coalition ne représente une menace pour les élections en RDC.

Ces attaques sont enregistrées, selon la source, tant sur les villages du littoral du lac Tanganyika que sur l’axe Kalemie Bendera et sont à la base, actuellement, des déplacements des populations.

Pour le président de la société civile du district du Tanganyika, la coalition Yakutumba-FDLR-FNL se livre à des actes de banditisme.

A cette allure, estime Gislain Kabamba, le rétablissement de la paix dans cette partie du Katanga risque de prendre plus de temps que prévu et les échéances électorales d’en pâtir.

D’après la même source, la difficulté est que «les Maï Maï retranchés dans les montagnes et forêts de cette contrée connaissent bien le terrain qu’ils maîtrisent mieux que les FARDC».

Gislain Kabamba estime que ça pourrait prendre beaucoup d’années pour déloger ces miliciens.

Il a rappelé Mzee Laurent-Désiré Kabila  resté plus de 20 ans dans le maquis dans les mêmes montagnes.

Maquisard au milieu des années 1960, Laurent Désiré Kabila est arrivé au pouvoir en RDC en 1997 à la tête d’un mouvement rebelle dénommé Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo (AFDL), mettant fin à un règne de 30 ans du président Mobutu.

Lire aussi sur Okapi.net aussi:

Kalemie : les Mai-Mai Yakutumba occupent une partie du littoral du lac Tanganyika

Kalemie : nouveaux affrontements entre FARDC et Maï-Maï Yakutumba

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner