Campagne électorale: les préparatifs à la veille du lancement

Une vue du centre ville de Mbandaka dans la province de l'Equateur (RDC) .Une vue du centre ville de Mbandaka dans la province de l’Equateur (RDC) .

Une vue du centre ville de Mbandaka dans la province de l'Equateur (RDC) .

La ville de Mbuji-Mayi chef-lieu du Kasaï-Oriental est dans la fièvre de la campagne électorale depuis le mercredi 26 octobre, a constaté un reporter de Radio Okapi. Un gala de soutien à Joseph Kabila a été organisé par les membres de la Majorité présidentielle le même jour. Des souscriptions ont été lancées à tous les partisans. L’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) a organisé une collecte des fonds en faveur de son candidat à la présidentielle, Etienne Tshisekedi et les drapeaux de l’UNC de Vital Kamerhe flottent déjà dans la ville.

L’UDPS, a organisé une levée des fonds, mercredi 26 octobre, pour préparer l’accueil du leader de ce parti Etienne Tshisekedi lorsqu’il effectuera sa tournée dans le cadre de la campagne électorale. Plus de 1700 USD ont été collectés à l’occasion.

Les dirigeants de l’UDPS au Kasaï-Oriental affirment détenir le matériel nécessaire pour commencer la campagne électorale dès vendredi 28 Octobre.

Les bureaux du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) et de l’Union pour la nation congolaise (UNC) étaient vides, mercredi. Les cadres de ce parti indiquent privilégier la rencontre sur le terrain avec la population. Dans la ville, les drapeaux des partis politiques ont été hissés le long des principales artères.

Par ailleurs, une messe est prévue, jeudi, à la paroisse Sainte Marie pour une campagne électorale apaisée à Mbuji-Mayi.

A l’Equateur, Jean-Claude Baende, a pour sa part, demandé à la population de préserver l’atmosphère de sérénité qui régné dans la province pendant les opérations d’enrôlement d’électeurs.

«Nous avons passé de très bons moments depuis le début du processus électoral. Nous avons senti la maturité politique de la population de l’Equateur,» a-t-il indiqué.

Jean- Claude Baende a aussi appelé les habitants de la province à admettre la diversité de courants politiques ainsi que les divergences d’opinions et à accepter les résultats des urnes:

«Celui qui va gagner sera proclamé président de la République pour tous les Congolais. Celui qui sera élu député national va représenter la population de l’Equateur et celle du pays à l’Assemblée nationale», a-t-il rappelé.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner