Nord-Kivu: 4 enfants meurent de diarrhée au camp militaire Katindo à Rutshuru

Des familles dans un camp de déplacés à l’Est de la RDC, en janvier 2003. Photo Don John Bompengo

Quatre enfants sont morts depuis le début du mois de juillet parmi deux mille familles des militaires  installées au camp Katindo dans le territoire de Rutshuru au Nord-Kivu. Le médecin responsable de ce camp explique que ces enfants sont morts des cas de diarrhée gastro-entérite.

Ces familles sont arrivées au camp militaire de Katindo depuis les affrontements entre les rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) et les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) déclenchés au mois de mai.

Selon ces familles, elles vivent dans des tentes et hangars et sont confrontées au manque d’eau et des toilettes.

Elles se plaignent de ne pas être pris en charge alors que leurs maris sont au front.

« Ici, on achète tout. Même de l’eau. Rien n’est gratuit à l’hôpital. On nous remet les ordonnances et c’est nous mêmes qui achetons les médicaments alors que nos maris sont aux fronts. Nous sommes seuls ici. Avec quoi allons-nous acheter les médicaments? Il n’y a pas d’argent », ont-elles déclaré.

Ces familles appellent les aux autorités militaires de la province à leur venir en aide.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner