Mambasa : les commerçants ont perdu 5 millions USD à la suite des pillages, selon la Fec

Véhicule transportant du bois coupé illégalement sur l’axe Mambasa-Beni, Ituri, 2006.

Les pertes subies par les opérateurs économiques de Mambasa centre à la suite de pillages qui s’y sont produits, dimanche 6 janvier, sont de l’ordre de 5 millions de dollars américains. Selon la section de la Fédération des entreprises du Congo (FEC) en Ituri, ce montant représente le coût global des marchandises emportées et des destructions des boutiques.

La cité de Mambasa a été pillée par les miliciens de Paul Sadala alias Morgan et d’Hilaire Kombi, un déserteur des Forces armées de la RDC (FARDC). Des jeunes gens vivant dans cette cité s’étaient joints aux miliciens qui pillaient avant de fuir la cité qu’ils avaient occupée pendant une bonne partie de la journée du dimanche 6 janvier. Les miliciens avaient été délogés de Mambasa le même jour par les FARDC appuyées par les casques bleus de la Monusco.

Selon le commandant de la Police nationale congolaise à Mambasa, des présumés pilleurs ont été interpellés. Ces personnes vont être acheminées à l’auditorat militaire garnison de l’Ituri à Bunia pour y être auditionnées, a précisé la même source.

La police dit avoir réussi à récupérer environ trois tonnes de marchandises des mains des pilleurs.

Le président de la Fec en Ituri a demandé au gouvernement d’accorder aux opérateurs économiques une exonération des taxes pendant environ une année. Cela pour permettre aux commerçants qui ont tout perdu de reconstituer leurs stocks.

Mambasa est un important carrefour du district de l’Ituri qui facilite le trafic socio-économique sur les axes routiers Mambasa- Kisangani, Mambasa-Beni-Butembo en passant par Komanda et Kisangani-Bunia.

Une centaine de véhicules empruntent ces routes pour approvisionner les villes et cités de l’Ituri en denrées et produits manufacturés importés de l’Ouganda.

Mambasa abrite également la réserve de faune à okapi, une espèce rare, qui fait partie du patrimoine mondial. La cité de Mambasa est également riche en or, en bois et d’autres minerais.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner