Nord-Kivu: des ménages se réfugient à l’hôpital, après combats entre FARDC et Maï-Maï à Nyamilima

Milicien FDLR. Photo AFPm

Des centaines de ménages ont envahi, dimanche 14 juillet, l’Hôpital général de référence de Nyamilima, à 40 km de Kiwanja (Nord-Kivu), par crainte de nouveaux combats entre Forces armées de la RDC (FARDC) et Maï-Maï Shetani. Des sources hospitalières sur place craignent les conséquences de la promiscuité entre les patients et personnes saines. Ces dernières se sont réfugiés dans cet établissement hospitalier suite à de nombreuses  arrestations des militaires lors des opérations de ratissage, affirment des témoins.

La société civile du Nord-Kivu parle d’au moins 200 jeunes arrêtés hier samedi dans différents quartiers de Nyamilima (Nord-Kivu).

Ces affrontements ont également occasionné la suspension de la campagne de vaccination contre la poliomyélite, en faveur des enfants de 0 à 5 ans, à Nyamilima où environ 33 000 enfants sont attendus.

Le vice-président et porte-parole de la société civile du Nord-Kivu, Omar Kavota, a indiqué que tout est parti de l’arrestation, jeudi 11 juillet, du coordonnateur des Maï-Maï/Shetani par les FARDC.

Pour une reprise normale des activités dans cette localité, la société civile demande à l’armée d’organiser des opérations de ratissage afin de rétablir rapidement l’autorité de l’Etat.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Le député Mirindi a retiré sa proposition de loi portant organisation et fonctionnement du Conseil national de suivi de l’Accord (CNSA), estimant qu’il est déjà tard de l’examiner à trois mois de la fin du délai imparti par l’accord de la Saint Sylvestre. Selon vous :

Mots-clés populaires

RDC (150)
Ceni (115)
Elections (80)
Police (50)
FARDC (48)
Monusco (39)
Kasaï (38)
CNSA (37)
Kananga (36)
élection (35)
Kinshasa (33)
Grève (27)
gouverneur (25)
Léopards (25)
Onu (23)
Beni (21)