Kinshasa : la vente des bières interdite avant 17 heures dans des bistrots non couverts

Rond point Vctoire, Kinshasa

Les bistrots et autres débits de boissons qui exercent en plein air à Kinshasa ne vendront plus la bière avant 17 heures. Dans la commune de Kalamu par exemple, le bourgmestre Jean-Claude Kadima a affirmé, samedi 5 avril, que cette mesure vise à assainir la ville et à lutter contre la pollution sonore occasionné par l’étalage de ces terrasses.

Lundi 31 mars dernier à 15 heures, les différents quartiers de la commune de Kalamu, tels que le couloir Madiakoko, Oshwe ou encore sous les eucalyptus à Kapela ne sont pas encore opérationnels, contrairement aux habitudes.

Le gérant d’une terrasse indique que la mesure a été prise il y a deux mois, par « les autorités de la ville ».

« Les gens ne doivent pas prendre la bière la journée. Ils sont libres de prendre sa bière mais pas avant 17h », a-t-il déclaré.

Le bourgmestre de la commune de Kalamu confirme cette décision, précisant le premier travail à un assainissement mental.

« Nous sommes en plein opération d’assainissement. Le premier assainissement est mental, parce qu’on ne savait plus [comprendre certaines habitudes]. Vous pouvez passer à 9h du matin à Matonge, à Yolo il y a déjà des gens qui prennent de la bière », s’est-il étonné.

Mais cette décision n’enchante pas les tenanciers des débits de boisson qui déplorent des pertes dans les ventes journalières.

« Par rapport à nos précédentes ventes avant 17h, nous avons un désavantage maintenant », a souligné un vendeur d’une terrassa à Matonge.

De leurs côtés, les consommateurs saluent cette décision mais décrient le mode opératoire de la police.

« C’est aussi une meilleure chose. Mais de fois, la police vient éparpiller les gens dans des conditions qui ne sont pas appropriées », fustige un client.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner