La police invitée à renforcer ses patrouilles à Matadi

Patrouille de la Police Nationale Congolaise(PNC). Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La commission diocésaine justice et paix du diocèse de Matadi appelle la police à renforcer les patrouilles diurnes et nocturnes dans la capitale provinciale du Bas-Congo. Son directeur, l’Abbé Olivier Benasala, a lancé cet appel vendredi 11 avril lors de la présentation à la presse d’un groupe d’une vingtaine de présumés bandits par la police.

La commission justice et paix se félicite de l’arrestation de ces présumés bandits et du travail que la police effectue pour assurer la sécurité dans la ville en organisant notamment des patrouilles nocturnes.

Mais elle voudrait que les opérations de la police soient « plus professionnelles en ciblant les points criminogènes déjà dénoncés par la population ». Cette commission reproche à la police de limiter ses patrouilles dans les principales artères de la ville.

« Il y a des coins que la police ne visite pas encore alors que ces coins-là sont des vraies cachettes de bandits », affirme l’Abbé Olivier Benasala.

Par ailleurs, la commission justice et paix souhaite que la police mette beaucoup de soins dans le traitement des dossiers des tous les présumés bandits qui ont été arrêtés en réunissant le plus de charges possibles.

Depuis quelques semaines, plusieurs voix se sont élevées pour dénoncer l’insécurité dans la ville de Matadi. Le 9 avril dernier, la Nouvelle société civile a indiqué avoir enregistré une dizaine de cas de cambriolages ces deux dernières semaines dans cette ville. Mais la police assure maîtriser la situation.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner