Province Orientale : trafic interrompu sur la route nationale numéro 4

Le pont Lindi à Bafwasende écroulé à cause des véhicules qui ne respectaient pas leur tonnage

L’effondrement il y a une semaine du pont jeté sur la rivière Esaye a interrompu le trafic sur la route nationale numéro 4 au point kilométrique 395 en Province Orientale. Des usagers indiquent que trois cents véhicules sont actuellement bloqués de part et d’autre du pont.

Des sources locales indiquent que le pont devenu vétuste s’est effondré le 19 septembre dernier à cause des véhicules surchargés qui le traversent.

Depuis l’effondrement de ce pont, des véhicules de grand tonnage transportant des denrées alimentaires en provenance de Bunia qui se rendaient à Kisangani et ceux qui faisaient le trajet inverse sont bloqués.

Certains passagers ont même rebroussé chemin. D’autres restés sur place passent la nuit à la belle étoile et vivent dans des conditions difficiles. Ils consomment notamment de l’eau de la rivière Esaye.

Certaines denrées alimentaires que transportaient les véhicules pourrissent. Les passagers redoutent l’apparition de certaines maladies et sollicitent l’intervention des autorités.

Dans un communiqué officiel publié vendredi 26 septembre, le ministre provincial des Travaux publics annonce l’arrêt momentané de trafic sur cet axe en attendant la réhabilitation du pont par le gouvernement provincial avec l’appui de l’Office des routes.

Selon ce communiqué, le temps d’arrêt ne devrait pas excéder 14 jours.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner