Transco: Cobil ne reconnaît pas percevoir des subventions supérieures à ses livraisons de carburant

L’arrivee d’un dernier lot des bus de la compagnie Transco sur le boulevard du 30 juin le 6/06/2014 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

La société pétrolière Cobil ne reconnaît pas l’existence des écarts dénoncés par le directeur sortant de Transco entre la consommation réelle de carburant de l’entreprise de transport et la somme que lui verse le gouvernement. Dominique Maussion a indiqué dans une note technique que pour 2013, le montant alloué mensuellement par le gouvernement à Cobil était de 900 000 dollars américains alors que la consommation de Transco n’était que de 300 000 dollars américains.

A (re)Lire: Transco : le directeur général sortant prévient du risque de faillite

Pour l’administrateur directeur général de Cobil, Guillaume Bolenga, son entreprise ne perçoit pas un montant supérieur à ses livraisons.

« Il n’y a pas de montants de subvention collectés qui seraient logés et disponibles quelque part. Il y a des montants qui sont appelés à être collectés, centralisés et utilisés en paiement des livraisons concrètes de Cobil. Cobil livre effectivement des produits à Transco. Les livraisons sont vérifiées par Transco, contresignées par une commission ad hoc et nous les facturons au prix officiel régulièrement. Cobil ne facture que pour ses livraisons-là », explique-t-il.

Guillaume Bolenga affirme même que son entreprise attend encore d’être payée pour certaines livraisons de carburant.

« A ce jour, pour votre information, nous avons reçu moins d’argent que ce que nous avons facturé. En d’autres termes, Cobil est créditrice et attend d’être payée », assure-t-il, précisant que Cobil continue de soutenir Transco puisque c’est « un projet important ».

« Donc, aujourd’hui nous ne reconnaissons pas avoir reçu un montant supérieur par rapport à nos livraisons, au contraire nous en attendons », conclut Guillaume Bolenga.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner