Comesa : la RDC a jusqu’au 31 décembre 2014 pour adhérer à la zone de libre échange

Passation du pouvoir entre le chef de l’Etat congolais, Joseph Kabila et son homologue sortant, Yoweri Museveni de l’Ouganda le 26/02/2014 à Kinshasa, lors de l’ouverture du 17e sommet de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement du Marché Commun de l’Afrique Orientale et Australe (Comesa). Radio Okapi/Ph. John Bompengo

La zone de libre échange du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (Comesa) devrait être effective au 31 décembre 2014. Des experts des pays membres de cette organisation se réunissent depuis lundi 18 août à Kinshasa dans un atelier de transposition des instruments d’une union douanière. L’atelier de 3 jours, organisé par le Comesa en collaboration avec la Direction générale des douanes et accises (DGDA), vise à préparer la RDC à respecter la date limite d’adhésion à la zone de libre échange.

Deo Rugwiza, directeur général de la DGDA, assure que le gouvernement a pris l’engagement de préparer «tout ce qu’il faut » pour que la RDC soit prête à cette adhésion.

«La date limite pour que tous les pays membres accèdent à l’union douanière est fixée au 31 décembre 2014. Donc, nous n’avons plus que quatre mois. Au terme de cette période, notre pays qui, est en voie d’accéder à la zone de libre échange, accédera à l’union douanière», a-t-il expliqué.

Pour Deo Rugwiza, cette adhésion permettra une intégration économique de la RDC dans la région :

«Cette intégration a des étapes : il y a la première étape qui est la zone de libre échange, qui suit un processus de façon à accéder à l’Union douanière. Ça a des conséquences bien sûr parce que nous allons vers une douane à taux soit zéro, soit très réduit pour les Etats membres du Comesa».

Suite à cette adhésion, la RDC, devra aussi adapter son code douanier de manière à y introduire des éléments provenant du code de la communauté

«Même chose pour le tarif douanier. On aura un tarif commun à tous les Etats membres du Comesa», a-t-il expliqué.

Le Comesa (Common Market for Eastern and Southern Africa) est une organisation internationale à vocation régionale de l’Est-africain dont l’objectif est de créer une union douanière entre les pays membres.

Il compte 20 pays membres, à savoir Burundi, Comores, Djibouti, Egypte, Erythrée,  Ethiopie, Kenya, Libye, Madagascar, Malawi, Maurice, Ouganda, RDC, Rwanda, Seychelles, Soudan, Swaziland, Zambie et Zimbabwe.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Sud-Kivu : quatre commerçants congolais détenus depuis deux jours au Burundi

RDC : mise en place d’un système de contrôle électronique des marchandises

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner