Articles de la catégorie « Avortement »

04/11/2012 - 17:35
Les infirmiers du centre de santé de Makeke en Ituri (Province Orientale) sont en arrêt de travail depuis le vendredi 3 novembre. Ils protestent contre l’arrestation de l’infirmier titulaire de cet établissement par des agents de la Police nationale congolaise. Cet infirmier aurait refusé de consulter, sur demande de la police, plusieurs jeunes filles, accusées d’avoir avorté clandestinement. Les infirmiers du centre de santé de Makeke conditionnent leur reprise de travail par la libération de leur collègue. La société civile locale dénonce une arrestation illégale.
En bref, Actualité, Société / Avortement, Grève, Police, Santé
03/10/2012 - 13:16
Bébé au dos de sa maman. La police a signalé sept cas d’avortements clandestins en l’espace de trois mois à Matadi dans la province du Bas-Congo. Le commissaire supérieur de la police du district de Matadi, Georges Kuleka l’a indiqué le week-end dernier lors d’une communication à la presse.
Actualité, Actualité, Actualité, Santé, Société / Avortement, Matadi, Police
09/08/2012 - 07:16
Une grossesse Les fausses couches sont fréquentes chez certaines femmes. Chaque fois qu’elles sont enceintes, cela se termine par une fausse couche. Cette situation les perturbe tant sur le plan moral, mental et même familial. - Qu’est ce qui est à la base de fausses couches à répétition ? - Comment y remédier ?
Actualité, Okapi service / Avortement, Fausse couche, Grossesse
10/11/2010 - 12:46
Un fœtus de 4 mois a été retrouvé ce mercredi 10 novembre dans la matinée sur la route  Bukavu – Uvira, qui traverse la plaine de la Ruzizi. Le chef de poste d’encadrement administratif de Luvungi déplore ce fait qui constitue, selon lui, un manque de responsabilité. Une enquête a été ouverte pour découvrir l’auteur de ce crime.
En bref, Actualité / Avortement
24/06/2010 - 14:50
Femme enceinte ©www.awa-net.net Des nombreuses jeunes filles procèdent à une interruption volontaire de grossesse clandestinement. Certaines évoquent le manque de moyens financiers pour élever l’enfant  qui naîtra. D’autres disent avorter par crainte de déshonorer la famille.
National, Okapi service / Avortement, Interuption volontaire de grossesse