Articles de la catégorie « Kitona »

02/05/2015 - 13:52
La mission de l’Union européenne pour la réforme de la sécurité (Eusec) a réhabilité l’Ecole de santé militaire de la base de Kitona (Bas-Congo). Le bâtiment de cet établissement rénové a été remis vendredi 1er mai aux FARDC. Les travaux de réfection de cette école militaire ont coûté 500 000 euros. Le mandat de l’Eusec en RDC devra prendre fin le 30 juin prochain.
En bref / école, Eusec, Kitona, militaire
13/03/2015 - 13:54
2000 nouvelles recrues des FARDC bouclent leur formation sur le droit a la base militaire de Kitona(Bas-Congo) le 27/02/2014. Radio Okapi/Ph. Guyroger Nyampala Des coups de feu ont été entendus, vendredi 13 mars, à la base de Kitona, en territoire de Moanda, où des ex-combattants qui attendent leur démobilisation se sont soulevés.
Actualité, Actualité, Actualité, Politique, Actualité, Santé, Sécurité, Société / base, ex-combattants, Kitona, Soulèvement
28/11/2014 - 13:13
Environ 366 officiers des Forces armées de la RDC (FARDC) ont prêté serment, jeudi 27 novembre, devant le chef de l’Etat Joseph Kabila, à la Base militaire de Kitona (Bas-Congo). Ces nouveaux officiers ont, depuis quelques jours, achevé leur formation à l’Académie militaire de la Tanzanie. Joseph Kabila a regagné Kinshasa juste  après cette cérémonie.
En bref / Kabila, Kitona, officiers, prestation, Serment
25/06/2014 - 15:22
La Monusco sensibilise depuis ce mercredi 25 juin les militaires congolais de la base militaire de Kitona au Bas-Congo sur la protection de l’enfant, le Sida et les violences sexuelles. Neuf cent un soldats d’infanterie et de l’artillerie de l’armée congolaise sont concernés par cette campagne de sensibilisation. Selon les organisateurs, cette campagne de deux jours vise notamment à lutter contre les violences sexuelles basées sur le genre au sein de l’armée congolaise.
Actualité, En bref, Société / FARDC, Kitona, violences sexuelles
15/03/2014 - 19:49
Les sous officiers des FARDC marchent ce 30/6/2010 à Kinshasa, lors du défilé marquant cinquantenaire de l’indépendance de la RDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo Deux cent soixante sous-officiers de l’armée congolaise ont achevé ce samedi 15 mars leur formation à la base militaire de Kitona au Bas-Congo. C’est la deuxième promotion de l’école de sous-officiers de Kitona.
Actualité, Actualité, Sécurité / FARDC, Kitona, sous-officier
26/02/2014 - 10:42
Jeunes homme armées dans le Nord-Kivu. Deux cent cinquante ex-combattants ont quitté mardi 25 février le centre de regroupement de Bweremana au Nord-Kivu pour le centre de formation militaire de Kitona dans le Bas-Congo.
Actualité, Actualité, Sécurité / Bweremana, centre de regroupement, Ex-combattant, Kitona
11/02/2014 - 15:04
La route Boma-Moanda est très délabrée. Le coordonnateur de la société civile du territoire de Moanda qui déplore cet état de fait accuse le Fonds d’entretien routier (Foner) de percevoir le droit de péage sans entretenir la route. Il a indiqué lundi 10 février qu’au niveau de la montagne « Baki » non loin de la base militaire de Kitona, les chauffeurs se débrouillent pour se frayer un chemin dans les bourbiers.
En bref / Boma, Kitona, Moanda, Route
31/01/2014 - 15:39
Les Maï-Maï Bakata Katanga, ce samedi 23 mars, aux installations de la Monusco à Lubumbashi/Ph. radio Okapi. Plus de 200 anciens combattants Maï-Maï Bakata Katanga ont embarqué vendredi 31 janvier à Lubumbashi dans un vol qui les conduit au centre d’instruction de Kitona dans le Bas-Congo.
Actualité, Actualité, Katanga, Actualité, Sécurité / Bakata Katanga, Katanga, Kitona, Maï Maï
11/01/2014 - 10:51
Un campement des FARDC à Kibati Goma, au Nord-Kivu. La Société civile de Muanda (Bas-Congo) déplore la méthode utilisée depuis mardi 7 janvier par une équipe du ministère de la Défense, venue de Kinshasa, pour délimiter la base militaire de Kitona.
Actualité, Actualité, Sécurité / conflit, foncier, Kitona, limites, Terres
24/05/2011 - 18:51
Près de 25 ans après, l’école militaire de la base de Kitona est à nouveau réouverte à la formation des sous-officiers de l’armée congolaise. Ainsi, 230 sous-officiers FARDC vont y être formés en premier temps, pendant six mois. La cérémonie de reprise des activités de ce centre a eu lieu  mardi 24 mai, en présence du ministre de la Défense nationale, Charles Mwando Nsimba.
Actualité, Actualité, Actualité, Sécurité / Charles Mwando Nsimba, Eusec, FARDC, Kitona, Union européenne