Le Potentiel: fibre optique, la maffia déjà en action

0,y,center,]Revue de presse du mardi 14 juinLe Potentiel : fibre optique, la maffia déjà en action
Le Potentiel indique que des recettes attendues de la mise en service de la fibre optique est de l’ordre de 20 millions USD mensuels, ce qui fait courir les maffieux. Le quotidien constate que l’Etat congolais est poussé à l’abdication sur la gestion de cette fibre salvatrice pour l’opérateur public la SCPT. Le quotidien se dit d’ailleurs très bien informé, car, souligne-t-il, une société est en instance d’être créée, en dehors de l’ex-OCPT qui a travaillé d’arrache-pied pour atteindre le résultat actuel.

La maffia qui a élu domicile dans le secteur, pour des raisons évidentes, doit être extirpée le plus rapidement possible, afin de permettre la mise en service en toute quiétude, de la fibre optique sous la gestion de la SCPT. La relance de cette société de l’Etat est à ce prix, conclut le confrère.

Le Phare : le Sénat ouvre la brèche aux candidats à double carapace

Le Phare rapporte que c’est par 76 voix et 5 abstentions que les Sénateurs ont donné leur visa à la loi électorale, au cours de la séance plénière de lundi consacrée à l’adoption globale de la loi. Mais, avant d’en arriver là, les sénateurs devaient d’abord adopter l’article 10 laissé en suspens samedi dernier parce qu’aucune majorité ne s’était dégagée pour départager les deux camps qui s’étaient formés sur la question.

L’article opposait les sénateurs au sujet des amendements proposés par leurs collègues pour l’insertion d’un énième alinéa ajoutant d’autres catégories socioprofessionnelles devant être frappées par l’incompatibilité. Les deux chambres du parlement congolais n’ayant pas adopté la loi électorale dans les mêmes termes, leurs commissions PAJ se réunissent aujourd’hui pour harmoniser les vues, indique Le Phare.

La percée: Fabrice Puela : un candidat à la candidature pour rire !

La consœur soutient que le député national issu de l’Alliance du Renouveau du Congo veut un peu trop faire parler de lui ces dernier temps. Si cela pouvait être une bonne chose pour les Congolais, on le comprendrait facilement. Le voilà maintenant prêt à briguer la magistrature suprême pourtant il n’appartient à aucun parti politique qui pourra faire sa propagande. La consœur poursuit que sur le plateau des télévisions et à la radio le concerné s’évertue de diaboliser son ancien président Olivier Kamitatu Etsou et à disqualifier des politiques qui l’ont aidé à se faire élire député.

La Prospérité: élection, Angèle Makombo exige les débats télévisés !

En fait, Angèle Makombo est l’unique femme qui, jusqu’ici, affiche l’ambition de rivaliser avec tous les candidats engagés dans la course à la présidentielle 2011. Cette femme exige les débats de fond, pour départager les leaders de l’Opposition sur l’épineuse question de la candidature unique. Elle espère ainsi que les autres partis frères comprendront le bien-fondé de cet appel. La Prospérité tire ainsi la sonnette d’alarme en ces termes : Attention ! Le temps passe…Où sont les Tshisekedi, Kamerhe, Lumbala, Kanku, Luhaka, Busa Jean-Lucien, Bomanza, Kalele, Kashala, Z’Ahidi ?

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner