La République : Opération « Sokola » : la Monusco boude !

Bunagana, Nord Kivu, le 16 mai 2012, les forces spéciales jordaniennes sécurisent le périmètre de déploiement après les affrontements armés entre FARDC et les mutins qui occasionné la fuite de la population en Ouganda voisin malgré le déploiement des casques bleus- Ph. Sylvain Liechtin

Revue de presse kinoise du lundi 20 janvier 2014

Les quotidiens kinois reviennent pour la plupart sur la traque des rebelles ougandais des ADF que les FARDC ont lancé la semaine dernière. Dans sa manchette, La République titre : « Traque des forces négatives… Opération « Sokola » : la Monusco boude ! »

Le ton est à la discordance entre le gouvernement de la République et la Mission onusienne au sujet de l’effort commun visant la neutralisation des autres groupes et rébellions encore actifs dans l’Est de la RDC, estime le tabloïd.

Tout se corse au niveau de la hiérarchisation des cibles concernées par la nouvelle traque, explique La République qui constate que Kinshasa voudrait réserver un traitement commun à toutes les forces qualifiées de négatives par la communauté internationale. Ce qui expliquerait l’offensive tous azimuts déclenché contre les ADF, au Nord-Kivu, et les FDLR dans le Sud-Kivu, ainsi que d’autres groupes armés locaux.

Cocktail difficile à ingurgiter par les responsables de la Monusco dont l’agenda accordait priorité à la traque des FDLR, renchérit le quotidien.

Ce qui fait dire au journal Le Potentiel : « Traque des ADF/Nalu : les FARDC opèrent en solitaires ».

Les autorités congolaises ont ainsi confiné l’armée ougandaise hors des frontières congolaises dans l’opération de la traque des rebelles d’ADF-Nalu. Sans ambages, les FARDC ont pris leur responsabilité historique de faire face, seules, à ces rebelles ougandais. Du début à la fin, aucun soldat de l’armée ougandaise ne traversera la frontière pour porter main forte aux FARDC, écrit le journal.

Pour Le Potentiel qui cite le général Léon Kasonga, porte-parole de l’armée au Nord-Kivu : «Il n’y a jamais eu d’opérations conjointes de l’armée congolaise avec celle ougandaise contre les rebelles des ADF».

A l’issue d’une offensive déclenchée trois jours plus tôt contre ces rebelles, l’armée a repris le contrôle des localités de Mamundioma, Kambi ya Mabi, Kalemi et Mwalika, considéré comme un important bastion des ADF. Selon le général des brigades Léon Kasonga, ces opérations visent tous les groupes armés actifs dans la zone et considérés comme des terroristes.

L’opération Sokola a été lancée depuis le 16 Janvier. Elle est destinée à neutraliser tous les groupes armés dont les ADF, rappelle L’Avenir.

Le journal renseigne que l’opération « Sukola 1 » est dirigée par le commandant des opérations, le général Bahuma Ambamba de la 8e région militaire.

Sous un autre chapitre, Le journal La Prospérité rapporte que la « Situation sociale ‘’catastrophique’’ d’après Tshisekedi qui affirme que ‘‘le peuple exige des résultats’’ ! »

La consœur précise que c’était devant les cadres de son parti, samedi dernier, en sa résidence de Pétunias, qu’Etienne Tshisekedi a soutenu : « Jusqu’ici, il n’y a que la jungle qui a caractérisé notre pays », avant de promettre que 2014 est une année où «le Congo aura un Etat».

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner