Haut Lomami : épidémie de cholera signalée à Bukama et Kamina

Près de 200 cas dont 11 décès ont déjà été enregistré dans ces deux territoires depuis début décembre. La prise en charge des malades est assurée par l’Eglise méthodiste unie, rapporte radiookapi.net

A Bukama, selon le médecin chef de zone, le nombre de malades de cette épidémie de cholera a triplé depuis le départ, le 21 décembre dernier, de l’ONG MSF (Médecins sans frontières)/Belgique. Il est passé de 60 à 200. Parmi eux, 10 ont succombé en l’espace de deux semaines. A Bukama, l’épidémie s’est déclarée au courant de la semaine avec 5 cas dont 1 décès. La victime, une fille de 14 ans, est décédée samedi matin, précise la source.
rnD’après le médecin chef de zone, l’hôpital de la contrée n’est pas en mesure d’assurer la prise en charge des malades, faute de médicaments. Quelques bonnes volontés se sont néanmoins manifestées à cet effet. Le cas de l’Eglise méthodiste unie qui a envoyé dimanche matin un deuxième convoi de médicaments composés notamment de sérum oral et du chlore.

Les pluies diluviennes qui s’abattent sur ce territoire favorisent aussi la recrudescence de cette maladie, a laissé entendre le médecin chef de zone. Plusieurs familles passent la nuit à la belle étoile. Ce qui risque d’accentuer l’épidémie.

La même source signale également que la Regideso ne fournit plus d’eau potable depuis 16 jours. Une panne électrique s’est déclarée à sa station de pompage.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner