RDC: Orgaman n’importera plus de vivres frais

Au coeur du grand marché de Kinshasa

Le groupe Orgaman met en liquidation ses filiales Orgaman SPRL, Transmac et Mampeza. L’entreprise, installée en RDC depuis 1931, met ainsi fin à l’importation des vivres frais à laquelle elle consacrait une partie de son activité en RDC. Le directeur des relations extérieures de cette entreprise, Léon Engulu, explique qu’Orgaman fait face à une perte de ses parts de marché et à une rentabilité décroissante.

«Orgaman est une entreprise privée. Du moment où les associés estiment que les charges d’exploitation remettent en question la rentabilité de l’entreprise, il est tout à fait normal qu’ils prennent la décision de cesser les activités», indique-t-il, déplorant également la fiscalité appliquée dans le pays.

Mais il précise qu’il ne s’agit pas d’une faillite. «Nous ne sommes pas en cessation de paiement. Nous n’avons aucun problème avec l’administration fiscale», fait-il savoir.

Faute d’avoir trouvé un repreneur, l’entreprise a donc opté pour une procédure de liquidation.

Par ailleurs, Léon Engulu indique que le groupe Orgaman va poursuivre ses activités dans le secteur de l’élevage, de l’immobilier, de la prospection minière et de la production du café.

Le directeur des relations extérieures d’Orgaman affirme que l’entreprise possède actuellement environ 50 000 têtes de bétail.

Le sort des travailleurs

Interrogé sur le sort des travailleurs, Léon Engulu affirme qu’ils ont été préalablement informés.

«Les travailleurs ont été préavisés. Le processus de liquidation se déroule en toute légalité. Les décomptes seront payés. Pour ceux qui vont en pension, ils bénéficieront de tous leurs droits», explique-t-il.

Léon Engulu affirme également que son entreprise a informé ses clients.

«Au moyen de la presse écrite, nous avons avisé nos clients. Nous avons fait le nécessaire pour qu’ils soient informés», souligne-t-il.

Il estime, par ailleurs, que la liquidation d’Orgaman ne va pas avoir beaucoup de conséquences du fait de la présence d’autres acteurs dans ce secteur.

Congo Futur, Inalca, Ledya et Maicofroid notamment travaillent dans l’importation des vivres frais en RDC.

Des clients se plaignent

L’Association de distributeurs et exploitants des chambres froides du Congo regrette cette liquidation d’Orgaman.

Le président de cette association, Symphorien-Richard Kanyinda, regrette le départ d’une entreprise «qui vendait ses produits à des prix compétitifs».

«Nous ne sommes pas contents de cela. Nous sommes avec Orgaman depuis plusieurs années. Si Orgaman part, il n’y a pas une autre société qui peut nous ravitailler comme lui. Orgaman considère ses clients et il vend au prix compétitif par rapport aux autres importateurs », affirme-t-il.

Symphorien-Richard Kanyinda indique avoir demandé au Premier ministre Matata Ponyo de convaincre Orgaman de renoncer à cette liquidation.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (101)
Ceni (100)
Elections (95)
Ebola (87)
élection (49)
FARDC (45)
Beni (35)
Monusco (30)
MLC (24)
FCC (23)
Caf (23)
Vclub (19)
Linafoot (18)
Opposition (18)