Bumba: la dégradation de routes complique l’évacuation des produits agricoles

Les producteurs agricoles de Bumba (ex-Equateur) se plaignent de ne pas pouvoir écouler leur production de riz, de

Villageois transportant des articles sur un vélo à la frontière entre le Rwanda et la RDC © MONUSCO/Sylvain Liechti

et d'arachide à cause de la dégradation des routes de desserte agricole. Une production qui est pourtant abondante, à en croire ces producteurs qui éprouvent des difficultés pour évacuer leur récolte vers le chef-lieu du territoire, centre de commercialisation.
 
En cette période pluvieuse, les transporteurs n'osent pas s'aventurer dans des villages reculés pour acheter le riz, l’arachide et le maïs. De nombreux paysans établis sur les tronçons routiers Bumba-Yandongi, Bumba-Yamongili et Bumba-Bokata ne savent que faire de leurs productions. Les plus courageux utilisent des vélos pour transporter deux ou trois sacs.
 
Les producteurs agricoles qui parviennent malgré tout à acheminer leur récolte à Bumba-centre se plaignent de ne pas trouver d’acheteurs.
 
Pour survivre, indique la Solidarité paysanne (Sopali), les producteurs agricoles sont obligés de vendre un sac de riz de 50 kilos à 20 000 francs congolais (20,2 dollars américains); soit la moitié du prix pratiqué en temps normal. ​

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (175)
Ebola (67)
FARDC (57)
Beni (31)
Unpc (30)
FCC (27)
Ceni (25)
Lamuka (25)
Kinshasa (24)
Sécurité (24)
Ituri (23)
ADF (22)
JED (22)
Djugu (22)
Corruption (21)