Kinshasa: l’intersyndicale de la SCTP suspend la grève

Des agents de la SCTP (ex-Onatra) observant un arrêt de travail devant leur bâtiment administratif. Radio Okapi/Ph. Emmanuel Imbanda.

L’intersyndicale de la Société commerciale des transports et des ports (SCTP) a suspendu mercredi 11 novembre dans l’après-midi le mouvement de grève initié dans la matinée. Les responsables de cette structure a annoncé cette décision à  l’issue d’une réunion au cabinet du Premier ministre entre l’employeur et l’intersyndicale des agents de cette société étatique. Les deux parties sont d’accord pour la poursuite du dialogue social au sein de l’entreprise, l’implication de toutes les parties prenantes à la réforme de l’entreprise et pour un chronogramme des discussions sur le contenu de la réforme.

Les deux parties veulent déboucher sur un contenu commun de la réforme initiée par le gouvernement congolais. 

Cet accord est une réponse aux craintes des travailleurs, qui pensent que les droits des travailleurs ne seront pas respectés si le syndicat n’est pas impliqué dans le processus de réforme.

Pour Kimbembe Mazunga, administrateur directeur général de la SCTP, les craintes des travailleurs sont justifiées.

«Nous avons un passif important et la moyenne d’âge est de 58 ans. Les agents avaient peur parce qu’ils ont l’âge pour aller à la retraite, mais il faut savoir sous quelle forme», s’est-il expliqué.

Selon Lambert Osango,  président de l’intersyndicale de la SCTP, le personnel attend la convocation des discussions pour aborder les questions de fonds et de forme. «Les discussions de fond sur la forme à donner à la réforme, qui soit acceptable, à la SCTP ainsi que son contenu c’est-à-dire tous les droits de la société et des travailleurs en commençant par le contrat de travail qui est un droit inaliénable», a indiqué le président de l’intersyndicale de la SCTP.

Lors de leur assemblée générale vendredi 23 octobre à Kinshasa, les agents de cette société avaient dit «Oui » à la réforme et «Non» au démembrement de la SCTP, tel que l’envisage le gouvernement. Celui-ci avait en effet lancé un appel d’offre lancé le 7 octobre dernier pour la privatisation des ports de Boma, de Matadi, de Kinshasa et du chemin de fer Matadi-Kinshasa.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (101)
Ceni (99)
Elections (92)
Ebola (87)
élection (49)
FARDC (45)
Beni (34)
Monusco (30)
MLC (24)
FCC (23)
Caf (23)
Linafoot (19)
Vclub (19)
Opposition (18)