Nomination des commissaires spéciaux: le MLC saisit la Cour constitutionnelle

Eva Bazaiba, députée nationale et secrétaire générale du MLC lors d’une interview au studio de Radio Okapi à Kinshasa, le 28/09/2015. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le Mouvement de libération du Congo (MLC) a déposé, lundi 30 novembre à la Cour constitutionnelle, un recours en annulation des ordonnances présidentielles, nommant les commissaires spéciaux  de nouvelles provinces.

La secrétaire générale de ce parti de l’opposition, Eve Bazaïba Masudi affirme que les ordonnances nommant les commissaires de nouvelles provinces et leurs adjoints violent la constitution de la République.

Nommés fin octobre dernier, les commissaires spéciaux de novelles provinces sont entrés en fonctions au mois de novembre dernier.

Ces commissaires spéciaux, secondés de leurs adjoints, sont chargés de doter les nouvelles provinces «d’une administration, des services techniques et des infrastructures minimales pour pouvoir créer les balises nécessaires favorables à l’arrivée de nouveaux gouverneurs».

Interrogé par les députés le 26 novembre dernier, le ministre de l’Intérieur, Evariste Boshab, a déclaré que la désignation des commissaires spéciaux à la tête de nouvelles provinces ne violait pas l’article 198 de la constitution sur l’élection des gouverneurs.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner