TVA : quelle évaluation 4 ans après son instauration ?

Bâtiment administrative de la direction générale des impôts(DGI) à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le gouvernement congolais avait institué en 2012, conformément aux articles 122 point 10 et 174 de la Constitution, un impôt général sur la consommation dénommé « taxe sur la valeur ajoutée », (TVA). Objectif : collecter pour le compte du trésor public un impôt auprès de ses clients, qu'elle reverse chaque mois, ou chaque trimestre, à l'administration. En contrepartie, l'entreprise a le droit de récupérer la TVA appliquée à ses achats par ses fournisseurs.

Certains observateurs estiment que 4 ans après, l’application de cette taxe demeure un problème et offre un bilan mitigé.

 

Une autre opinion pense que le comité de suivi de l’application de cette taxe devra rendre compte aux élus. 

 

-Qu’en pensez-vous ?

/sites/default/files/2016-04/20160420-pa-bilan-sur-l-application-de-la-tva-site.mp3

Thème du jeudi 21 avril 2016

Le gouvernement congolais a décidé de poursuivre l’opération de traque des bandits urbains appelés kulunas. Lambert Mende, ministre de communication et porte-parole du gouvernement a affirmé que de nouvelles mesures ont été prises pour accompagner la reprise de cette opération qui avait été décriée par des organisations de défense des droits de l’homme. Selon le ministre, les chambres spéciales des tribunaux pour enfants seront créées et l’inspection générale de la police nationale va systématiquement évaluer chaque opération de grande envergure.

 

-Comment commentez-vous cette actualité ?

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner