Le Phare: «Papa Wemba : les hommages de la Nation»

 

Devant la foule, le cortège quittant le palais du peuple en direction de la commune de Kalamu au quartier Matonge pour l’exposition de la dépouille au village Molokai à Kinshasa, le 02/05/2016. Radio Okapi/John Bompengo

Revue de presse du mardi 3 mai 2016
Les journaux de Kinshasa commentent largement les hommages rendus par la nation Congolaise à l’artiste musicien Papa Wemba. Ils abordent aussi le début des épreuves hors session des examens d’état.
Le Phare fait remarquer que les Congolais de tous les horizons se sont trouvés unis, hier lundi 2 mai 2016, comme un seul homme, pour rendre des hommages mérités à son «ambassadeur» musical tombé au front. Hormis le Chef de l’Etat, indique le journal, tous les animateurs des institutions républicaines présents au Palais du peuple, se sont succédés pour s’incliner devant la dépouille mortelle de Papa Wemba.
Le quotidien porte son attention sur le message de Jossart Nyoka Longo, représentant des musiciens qui a exprimé la gratitude  de la famille musicale envers les autorités congolaises, pour leur engagement à offrir à Papa Wemba des funérailles dignes de son rang, ce qui constitue un motif de réconfort pour tous les artistes musiciens encore en vie.
«Jossart émet le vœu de voir la solidarité qui s’est manifestée à l’occasion de la mort de Papa Wemba se consolider à jamais entre les musiciens congolais, afin que des querelles et divisions inutiles auxquelles l’on assiste disparaissent», rapporte le tabloïd.
Le journal rend aussi compte des adieux du village Molokaï à la star qui a défendu la commune de Kalamu.
«Kadi Shungu: « mon père était en bonne santé avant de se rendre à Abidjan», titre La Prospérité. Le journal qui reprend le discours de la fille ainée du disparu rapporte qu’elle a dressé une belle posture qu’incarnait son père de son vivant.
Parlant au sujet de la santé de son père, indique le quotidien, Kadi Shungu fait savoir que son père, décédé à Abidjan après un malaise ressenti sur scène, a été en bonne santé avant de quitter Kinshasa.
«Devant témoin, ma mère et moi-même, le médecin de mon père lui avait confirmé après des examens approfondis qu’il était en bonne santé. Si nous avions eu le moindre doute sur son état de santé, ma mère et moi n’aurions jamais accepté qu’il puisse faire un concert en Côte d’Ivoire. Nous confirmons qu’il était en bonne santé. Il n'y a donc pas à polémiquer outre mesure», a insisté la fille de Papa Wemba, dont les propos sont repris par le tabloïd.
Forum des As met en exergue « les trois annonces phares de Banza Mukalay», ministre de la culture et des arts. Le journal répertorie le projet de construction d’une salle de spectacle assortie d’un musée Wemba, des démarches auprès de l’Unesco en vue de la reconnaissance de la rumba au titre de patrimoine  immatériel de l’humanité et le 24 avril proposé comme journée nationale de la musique.
Les tabloïds de Kinshasa reviennent aussi sur le début des épreuves hors session des examens d’état, notamment la dissertation.
«Examen d’Etat 2016 : 623.516 finalistes à l’épreuve de dissertation», titre Le Phare. Le journal rappelle que la 50ème édition  de l’examen d’état  a réuni 623.516 candidats, dont 618.004 élèves finalistes du secondaire et autodidactes sélectionnés à l’Epreuve préliminaire du 20 février dernier, regroupés dans 1.793 centres d’examen pour le cycle long et 5.512 candidats répartis dans 278 centres pour le cycle court, ont participé à cette épreuve.
La Prospérité renseigne que le Gouvernement se réjouit de l’augmentation du nombre de candidats finalistes. Le quotidien qui s’appuie sur l’Inspection de l’Enseignement primaire et Secondaire, renseigne que cette année, le nombre de candidats est en hausse. On observe un accroissement de  4,2% pour le cycle long et de 0,9 pour le cycle court par rapport à l’année dernière, constate le tablïd.
Selon les officiels, poursuit La Prospérité, cette hausse est justifiée  par l’amélioration  des conditions sécuritaires dans certaines parties du pays. Les responsables du secteur de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel saluent la tendance à la parité qui s’est dégagée avec une forte participation des filles  atteignant les 50%, conclut le journal.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner