Beni: nouvelle attaque de la prison centrale par des Maï-Maï

La prison centrale de Beni «Kangwayi» (Nord-Kivu) a été attaquée dimanche 15 janvier par un groupe des Maï-Maï, qui a facilité l'évasion de ses membres qu'il prétendait être en détention en ce lieu. L’attaque a fait un mort et plusieurs blessés, dont un militaire des Forces armées de la RDC (FARDC).

Le porte-parole militaire des opérations Sokala1, le capitaine Mak Azukayi, rapporte que les militaires venus en renfort aux policiers ont réussi à repousser l’attaque:

«Je confirme que la prison centrale de Beni Kangwayi a essuyé une attaque des éléments identifiés comme des Maï-Maï. Il s’agit d’une deuxième tentative d’attaque de cette prison qui regorge en son sein des éléments ADF et autres inciviques comme des Maï-Maï. Les forces armées de la RDC ont réussi dans les heures qui ont suivi cette attaque à repousser les assaillants qui ont laissé derrière eux un cadavre.»

L’armée a enregistré dans ses rangs «un militaire légèrement blessé à la jambe», selon la même source.

Pendant ce temps, une autre tentative d'évasion a été déjouée à la prison des femmes et des enfants, non loin du palais de justice (abritant le tribunal et le parquet de grande instance) au centre-ville de Beni. Un enfant s’est évadé.

Selon toujours la capitaine Mak Azukayi, l'attaque de Kangwayi et la tentative d'évasion à l'établissement de gardiennage des enfants ont été coordonnées.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires