RDC: Moïse Katumbi redoute «un indescriptible chaos»

Après l’échec de la signature de l’arrangement particulier de l’accord du 31 décembre 2016, l’opposant Moïse Katumbi accuse la Majorité présidentielle d’avoir saboté cet accord. Un sabotage qui « risque aujourd’hui de plonger notre pays dans un indescriptible chaos dont nul ne peut prédire l’ampleur et les répercussions», soutient-il dans un communiqué publié jeudi 30 mars.

Pour l’opposant, l’accord de la Saint-Sylvestre «constitue le socle de la légitimité de toutes les institutions électives de notre pays arrivées en fin de mandat».

Cet accord signé par le pouvoir et l’opposition prévoit une période de transition au cours de laquelle des élections doivent être organisées avant la fin de cette année. Le gouvernement qui doit conduire cette transition doit être dirigé par une personnalité du Rassemblement, une coalition des partis d’opposition. La désignation de ce Premier ministre et du président du Conseil national de suivi de l’accord est le principal point de désaccord entre les deux camps, qui se sont séparés sans parvenir à se mettre d’accord.

«Le temps est venu de désigner les responsables de ce blocage: Joseph Kabila et sa majorité qui veulent s’accrocher au pouvoir. Nous avons le devoir de les en empêcher », fait savoir Moïse Katumbi, ancien membre de la majorité qui a rejoint l’opposition en 2015.

Il appelle les Congolais à la mobilisation et à suivre le mot d’ordre du Rassemblement, qui a annoncé des manifestations pacifiques pour réclamer l’application de l’accord du 31 décembre 2016.

A la majorité, on rejette les accusations de l’opposition. Le porte-parole de la Majorité présidentielle, Atundu Liongo, accuse le Rassemblement de semer le chaos afin de prendre le pouvoir par la pression de la rue.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner