Kasaï-Central: arrestation d’un présumé chef milicien accusé de décapitation

Un présumé chef milicien accusé de la décapitation des inspecteurs de l’EPSP au mois de mai dernier doit être transféré à Kinshasa ce vendredi 17 novembre. Il a été arrêté il y a six jours dans le territoire de Kazumba au Kasaï-Central.

L’affaire pour laquelle le chef milicien Ngalamulume wa Ngalamulume a été arrêté remonte au 31 mai dernier. Une équipe composée de deux inspecteurs de l’EPSP, d’un chauffeur et de deux autres personnes se rendaient à Kazumba pour superviser les épreuves pratiques de l’Examen d’Etat. Ils seraient tombés dans une embuscade des miliciens Kamuina Nsapu.

La justice congolaise soupçonne Ngalamulume wa Ngalamulume d’avoir ordonné aux miliciens de décapiter les cinq personnes.

L’auditeur militaire supérieur de l’ex-Kasaï-Occidental, colonel Jean Blaise Bwamulundu affirme que le présumé chef milicien qui était recherché par la justice a été arrêté le 11 novembre dernier dans la périphérie de Kazumba. Après avoir passé quelques jours en détention à Kananga, l’auditeur militaire général a décidé de son transfert à Kinshasa.

Colonel Jean Blaise Bwamulundu indique que le présumé chef milicien va revenir au Kasaï-Central- où le crime pour lequel il est poursuivi a été commis- pour être jugé.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner