Lutte contre les groupes armés en RDC: «un défi à relever collectivement», souligne Lacroix

Le défi de combattre les groupes armés dans l’Est de la République démocratique est «un défi collectif à relever collectivement», a affirmé dimanche 17 décembre le secrétaire général adjoint des Nations unies chargé des opérations de maintien de la paix, Jean-Pierre Lacroix. Il a fait cette déclaration à l’issue de l’audience que lui a accordée le président congolais, Joseph Kabila à Kinshasa.

«Nous avons, avec le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU en RDC, Maman Sidikou, rencontré le chef de l’Etat. Nous avons parlé bien entendu de l’incident très grave qui a eu lieu à Semuliki et qui a coûté la vie à 14 soldats de la paix des Nations unies. Le président de la République a réitéré ses condoléances aux Nations unies (…) et nous y avons été très sensibles», a affirmé Jean-Pierre Lacroix.

Il dit avoir aussi exprimé ses condoléances au président Joseph Kabila pour les soldats congolais qui avaient perdu la vie dans cette lutte contre les groupes armés.

En ce qui concerne la lutte contre les groupes armés dans l'Est de la RDC, Jean-Pierre Lacroix, a déclaré :

«Il s’agit d’un défi collectif que nous devrions relever collectivement.»

A ce sujet, le président [Kabila] a indiqué qu’il y aurait une coordination avec la MONUSCO pour relever le défi sécuritaire dans l’Est de la RDC, a rapporté Jean-Pierre Lacroix.

«Nous sommes prêts, nous sommes en soutien comme le veut notre mandat et disposés à agir en pleine concertation », a précisé le haut fonctionnaire des Nations unies.

Pour y arriver, Jean-Pierre Lacroix compte aussi sur «le travail collectif» des pays de la région [des grands lacs].

«Nous avons aussi souligné la dimension régionale du phénomène des groupes armés particulièrement ceux qui sont actifs dans le Nord-Kivu, particulièrement les ADF. La concertation, le travail collectif avec les pays de la région sont également des éléments très importants», a ajouté Lacroix.

Il a insisté pour que les responsables des crimes de guerre contre les Casques bleus soient traduits en justice: «Ça peut être long et difficile mais cet objectif est important.»

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (86)
Ebola (84)
RDC (74)
Elections (67)
élection (63)
FARDC (48)
Beni (45)
Monusco (42)
Opposition (33)
ADF (32)
FCC (28)
Vclub (26)
Caf (23)
Léopards (20)
Linafoot (20)
Mazembe (19)