Mongala : des barrières de l’armée, sources de tracasserie à Lisala et Bumba (Société civile)

La coordination de la société civile de la Mongala accuse les militaires de rançonner les commerçants et des paysans qui traversent des barrières qu’ils ont érigées à l’entrée et à la sortie des villes de Lisala et Bumba.

D’après cette organisation citoyenne, ces barrières sont devenues une source de tracasserie de la population. Pour les franchir, les passants dont les commerçants et les agriculteurs sont obligés de payer 1000 francs congolais (FC) pour des allers et retours dans la journée, dénonce Mathieu Mole coordonnateur de la société civile de la Mongala.

D’après lui, les commerçants récupèrent l’argent versé aux militaires en augmentant les prix des produits qu’ils vendent à Lisala. D’autres commerçants choisissent de ne pas se rendre à Lisala, créant ainsi la rareté de certains produits

Saisie par la société civile, l’assemblée provinciale de la Mongala a recommandé au gouvernement provincial d’ordonner la suppression de ces barrières, estimant qu’elles empêchaient la libre circulation des citoyens et de leurs biens.

        

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (86)
Ebola (85)
RDC (73)
Elections (65)
élection (63)
FARDC (45)
Beni (43)
Monusco (39)
Opposition (32)
ADF (30)
Vclub (27)
FCC (25)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (20)
Linafoot (20)