RDC : des acteurs politiques de l’opposition saluent l’acquittement de Jean-Pierre Bemba à la Haye

Dans son verdict rendu vendredi 8 juin, la Chambre d’appel de la Cour pénale internationale (CPI) a acquitté l’ancien vice-président de la RDC, Jean-Pierre Bemba Gombo, des charges de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité. Plusieurs acteurs politiques ont réagi à cet arrêt. Pour eux, c’est le triomphe de la vérité, un soulagement, le début du vrai jeu politique ou encore la contribution d’un Etat de droit.

Moise Katumbi, chef du regroupement politique de l’opposition Ensemble pour le changement, et candidat président félicite son compatriote Jean-Pierre Bemba.

« Son acquittement montre que la vérité finit toujours par triompher. A ceux qui utilisent encore de faux procès, cette décision marque le début d’une nouvelle ère de justice pour la RDC. Aujourd’hui est un grand jour pour les Congolais », a affirmé l’ancien gouverneur de l’ex-Katanga.

Felix Tshisekedi, président de l’UDPS, déclare apprendre avec « joie et soulagement » cette information.

Il considère que le retour de Bemba sur la scène politique congolaise sera sans nulle doute un renfort considérable pour le camp de l'alternance.

Le président de l’UNC, Vital Kamerhe pense quant à lui, que le vrai jeu politique va commencer avec ce grand leader de la scène politique congolaise en liberté. Selon lui, il ne faut jamais enterrer quelqu'un avant la décision de Dieu.

Delly Sesanga, acteur politique membre de l’opposition, affirme que l'acquittement de Jean-Pierre Bemba n'est que justice pour un homme injustement poursuivi et privé de liberté.

Sa libération va contribuer au combat du peuple congolais pour la démocratie et l'Etat de droit, a souligné le président d’Envol.

Pour sa part, Noël Tshiani, aussi candidat président, salue l’acquittement de Jean Pierre Bemba par la CPI et son retour à la vie normale.

« J’ai toujours pensé que sa condamnation était une instrumentalisation de la justice internationale », a-t-il conclu.

Abordant dans le même sens, Germain Kambinga qui se veut du Centre, appelle la famille de Bemba, ainsi que sa famille politique de profiter au maximum de ce grand moment de bonheur largement mérité.

Affaire subornation des témoins

Bien qu’acquitté, Jean-Pierre Bemba ne sera pas immédiatement acquitté. L’ancien vice-président de la RDC reste détenu pour l’affaire de subornation des témoins.

La Chambre de première instance de la CPI a annoncé qu'elle tiendrait une conférence de mise en état mardi 12 juin prochain à 11h00’ dans l'affaire Le Procureur contre Jean-Pierre Bemba Gombo, Aimé Kilolo Musamba, Jean-Jacques Mangenda Kabongo, Fidèle Babala Wandu et Narcisse Arido.

Cette conférence se tiendra pour discuter du maintien en détention de Jean-Pierre Bemba Gombo en raison de sa condamnation pour des infractions contre l'administration de la justice.

Une décision à ce sujet sera prise ultérieurement en temps utile. La présence des personnes condamnées n'est pas nécessaire aux fins de cette conférence de mise en état.

Les conseils de M. Kilolo et M. Mangenda sont invités à participer, mais ne sont pas obligés de le faire.

Suite à ce jugement, la Chambre a indiqué qu'il n'y avait aucune raison de maintenir la détention de M. Bemba sur la base de l'affaire relative aux crimes présumés en RCA et que ce serait à la Chambre de première instance VII de décider si le maintien en détention de M. Bemba était justifié à sa condamnation pour des infractions contre l'administration de la justice.

Le 19 octobre 2016, Jean-Pierre Bemba Gombo, Aimé Kilolo Musamba, Jean-Jacques Mangenda Kabongo, Fidèle Babala Wandu et Narcisse Arido ont été reconnus coupables d'infractions contre l'administration de la justice liée à l'influence délibérément corrompue de témoins et de faux témoignages de témoins dans l'autre affaire contre M. Bemba à la CPI.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (86)
Ebola (84)
RDC (73)
élection (68)
Elections (67)
FARDC (46)
Beni (43)
Monusco (37)
Opposition (28)
ADF (28)
Vclub (26)
FCC (25)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (19)
Linafoot (19)