Programme d’urgence : 30 288000 USD pour réhabiliter et équiper certains hôpitaux généraux de référence

Le Président Félix-Antoine Tshisekedi a prévu de mobiliser 30 288 OOO USD pour réhabiliter et équiper certains hôpitaux généraux de référence sur le territoire congolais en 100 jours. L’annonce a été faite samedi 2 mars à Kinshasa lors du lancement du programme d’urgence pour les 100 premiers jours du Président de la république.

« Tous les Hôpitaux généraux de référence de la RDC sont dans un état de délabrement très avancé », a constaté Félix-Antoine Tshisekedi.

Pour le Chef de l’Etat, ces hôpitaux nécessitent tous une réhabilitation afin d’offrir des conditions des soins acceptables à la population. Il y a également un besoin d’approvisionnement en équipements et surtout en produits pharmaceutiques de consommation courante.

La principale source de financement pour toutes les activités visant à améliorer le secteur de la santé est le trésor public, renseigne le document qui reprend le programme d’urgence des 100 premiers jours du chef de l’Etat. Ainsi donc, l’Hôpital général de référence de Kinshasa, ex-Mama Yemo et les Cliniques universitaires, tous de Kinshasa vont être réhabilités parmi tant d’autres signale Felix Tshisekedi.

Parlant de l’approvisionnement en médicaments, une urgence s’impose à Felix Tshisekedi : c’est celle d’éviter une rupture de stock des vaccins traditionnels qui guette le pays notamment celui contre la polio, la Tuberculose et le Tétanos. Il faut donc décaisser pour ce fait 3 millions USD l’achat immédiat de ces trois vaccins.

Autre action programmée, c’est le décaissement de 500 000 USD comme contribution de la RDC à la riposte contre Ebola.

 Construction de l’Hôpital militaire au Camp Tshatshi

Deux entreprises de construction et génie civile se sont engagées dans l’accomplissement des actions de construction et réhabilitation des infrastructures hospitalières. Le groupe Malta Forest va réhabiliter et équiper l’Hôpital général Sendwe de Lubumbashi dans la province du Haut Katanga. Durant 16 mois, cette entreprise a pour mission de ramener cet hôpital aux normes internationales. 

Il en est de même de l’Entreprise SAFRIMEX qui, elle doit construire un hôpital de référence pour l’armée dans l’enceinte du camp colonel Tshatshi dans la commune de Ngaliema.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner