Le Phare : « Gouvernement : les intérimaires des cumulards sont connus ! »

Revue de presse du 6 mars 2019

Les conséquences du verdict rendu par le Conseil d’Etat sur le cumul des fonctions par les membres du gouvernement élus députés nationaux et provinciaux et les dernières tueries de Goma sont les sujets qui reviennent le plus dans les médias congolais ce mercredi.

Le Phare rapporte que les ministres nouvellement élus ont tous quitté leurs fonctions. Ce journal note que le tableau des intérims parvenu aux médias indique que le ministre de la Justice, Alexis Thambwe Mwamba, va cumuler son portefeuille actuel avec celui des Affaires Etrangères, qu’occupait Léonard She Okitundu. Au Ministère de l’Intérieur, l’intérim de Henri Mova sera assuré par le vice-ministre Basile Olongo. Modeste Bahati Lukwebo, ministre du Plan, va gérer aussi l’Economie Nationale. Le ministère de la Communication et Médias, que tenait Lambert Mende, est confié à Marie-Ange Mushobekwa, qui garde aussi celui des Droits Humains. Aux Sports et Loisirs, une dame, Astrid Madiya, va continuer à diriger le secteur de la Culture et des Arts.

Pour le Phare, les affaires courantes sont conduites, jusqu’à l’installation du nouveau gouvernement, par une équipe restreinte d’une vingtaine de ministres.

Les tueries survenues mardi la nuit à Goma est un autre sujet qui intéresse les médias. « Il paraît que les ADF sont parmi nous sans que nous ne le sachions... », titre Actualité.cd qui évoque l'inquiétude du proche d'une victime au quartier Majengo.

Deux jeunes ont été sauvagement abattus, mardi la nuit dans ce quartier. La population s'interroge sur la cause de cette recrudescence de l'insécurité qui a déjà fait au moins 25 morts depuis février dernier dans la ville.

Sur ces tueries, Politico.cd relaie les préoccupations de la société civile de Goma qui demande le départ du maire de la ville qu’elle accuse de ne pas être à la hauteur pour endiguer l’insécurité dans cette ville.

La Maison Schengen qui rouvre ce mercredi à Kinshasa, intéresse aussi les médias. A en croire Politico.cd, après plus d’un an mois de fermeture, le centre européen des visas (nouvelle appellation de la maison Schengen) rouvrira ces portes ce Mercredi, 6 mars à Kinshasa.  

La maison Shengen a été fermée en février 2018 sur fond de tensions bilatérales entre la Rdc et la Belgique, rappelle le portail. Sa réouverture est le résultat des négociations entre le nouveau régime conduit par Felix Tshisekedi et les représentants des ambassades européennes accréditées à Kinshasa, commente ce média.

Cas-info.ca note de son côté que la réouverture du désormais « CEV » est réalisée au terme des échanges intenses entre l’Union Européenne et les autorités congolaises ayant abouti à l’accord signé le 22 février dernier par les deux parties, note ce site web.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner