RDC : l’entreprise minière KCC annonce la reprise de la vente et l’exportation du cobalt

Dans un communiqué de presse du lundi 15 avril, l’entreprise minière Kamoto Copper Company (KCC) œuvrant à Kolwezi, dans le Lualaba, annonce la reprise de l’exportation et la vente du cobalt sur le marché international. Cette relance d’activités est consécutive à la collaboration entre les actionnaires de l’entreprise, le gouvernement de la RDC, à travers le ministère des Mines, et le commissariat général à l’Energie atomique.

Cette reprise devrait alors se faire conformément à la règlementation en vigueur en RDC et à la réglementation internationale en matière de transport, entre autres, la surveillance continue du commissariat général à l’Energie atomique et les autorités minières.

Kamoto Copper Company avait annoncé le 7 novembre 2018 la suspension temporaire de la production et de la vente du cobalt. La présence d'uranium dans l'hydroxyde de cobalt était à la base de cette décision.

La collaboration entre KCC et les autorités de la RDC a permis de trouver les moyens intermédiaires pour réduire la radioactivité d’uranium dans le cobalt de l’entreprise minière.

Toutefois, le communiqué de KCC précise aussi que les faibles niveaux de radioactivités détectés jusqu’à présent ne présentent pas de risque pour la santé et la sécurité.

Les parties ont trouvé des solutions opérationnelles provisoires pour permettre à KCC de continuer son travail.

A long terme, KCC devrait construire une usine de traitement.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner