Sud-Ubangi : 3 blessés et 43 maisons incendiées à la suite d’un conflit foncier

Trois personnes ont été blessées et 43 maisons incendiées à la suite d’un conflit de terre entre deux localités du secteur de Kungu.

D’après la société civile du territoire de Kungu, les habitants de Boso-Zaya se disputent une portion de la forêt qu'ils partagent avec leurs voisins de Boso-Malongo. Les Boso-Malongo qui accusent leurs voisins de dépasser les limites d'exploitation leur reconnues ont porté l'affaire à l'arbitrage du chef de secteur de Bomboma.

Les Boso-Zaya, précise le président de la société civile locale, Emmanuel Bamolona, n'ont jamais été contents de la solution d’exploitation égale de cette forêt par les deux communautés prise par le chef de secteur de Bomboma. Ils estiment que la grande partie leur revient en vertu de l'occupation du terrain par leurs ancêtres. En cette période de défrichement des champs, les paysans de deux communautés se sont affrontés dans la forêt à l'arme blanche.

L’on a alors enregistré, à la suite de ces accrochages, trois blessés graves du côté Boso-Zaya. Les Boso-Malongo ont incendié 43 des 48 habitations des Boso-Zaya. Les assaillants ont également détruit leurs champs et emporté des biens de valeur. Depuis une semaine, la tension est observée entre les deux localités.

L'autorité provinciale a dépêché une délégation du comité provincial de sécurité conduite par le ministre provincial intérimaire de l'intérieur pour calmer la situation.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner