Le Nouvel Observateur : « A quand la formation du gouvernement ? »

Revue de presse du mercredi 7 août 2019

Les journaux parus mercredi 7 août à Kinshasa rapportent l’impatience du peuple congolais, fatigué d’attendre le tout premier gouvernement de l’ère Tshisekedi.

« Pour parer au plus pressé, conscient de l’attentisme dans lequel cette période d’incertitude courrait le risque de plonger le pays dans une nouvelle crise, Félix Tshisekedi doit s’imposer nécessairement pour que ce gouvernement soit enfin publié », suggère Le Nouvel Observateur. Le peuple est dans l’impatience. Et face à cette situation d’impasse, explique le journal, « la LUCHA et le comité laïc catholique (CLC) viennent de monter au créneau en annonçant une série de manifestations dans les prochains jours si le gouvernement n’est pas publié d’ici la semaine prochaine. Tout compte fait, huit mois après, constatent plusieurs observateurs, FCC et CACH continuent de prendre les Congolais en otage ».

« L ’attente est longue. La patience a ses limites ! Qu’en est-il au juste ? A quand la formation du gouvernement du Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba? Sortira, sortira pas ? », s’interroge l’éditorialiste du journal Le Potentiel. « Trop, c’est trop. Le pays est bloqué. Négociateurs du FCC et du CACH, mettez vos divergences de côté et pensez à l’intérêt général de la nation. La population congolaise qui vous observe depuis des mois se demande si vous êtes Congolais ou pas. Assumez vos responsabilités et cessez de prendre le pays en otage. C’est ça l’imbroglio qui plane sur la RDC», poursuit le quotidien.

« Longtemps attendu par le peuple congolais et la communauté internationale, le premier gouvernement de Félix Tshisekedi donne déjà les signes de sa sortie », se réjouit Cas-info.ca, soulignant que « Ilunga Ilunkamba entame officiellement ses consultations ce mercredi ».

Actualité.cd cite même les noms de ceux qui seront reçus en priorité ce mercredi par le Premier ministre à l’Hôtel du gouvernement. Il s’agit, à en croire le portail de Jean-Marc Kabund pour CACH et Néhémie Mwilanya pour le FCC.

Jeudi 8 août 2019, il consultera les regroupements politiques du CACH puis du FCC, renchérit Actu30.info. Vendredi 9 août, ça sera le tour des forces vives de la Nation à savoir : les confessions religieuses, l’ANEP ; La FEC, Deux délégations des femmes ; deux délégations de la jeunesse et deux délégations des personnes vivant avec handicap. Ce même vendredi, le FCC et CACH élaboreront et approuveront les projets de listes des candidats membres du Gouvernement en raison de 3 candidats par poste ministériel. Les projets de listes seront remis au Premier ministre à tour de rôle samedi 10 août 2019, poursuit le portail.

« Il appartiendra dès lors au Premier ministre de finaliser le travail avant de transmettre les différents projets au Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi, en respectant la règle de trois prétendants par poste ministériel. Comme chacun peut le constater, la sortie du nouveau gouvernement n’est pas pour cette semaine », déplore Le Phare.

Politico.cd note pour sa part une véritable guerre de postes autour de ce gouvernement au sein de la coalition de Félix Tshisekedi, parlant de tractations qui connaissent un véritable bras de fer. Car dimanche dernier à Kinshasa, renchérit ce media en ligne, Tryphon Kin-kiey Mulumba, qu’il qualifie d’ancien farouche kabiliste jusque novembre dernier, est monté au créneau pour réclamer sa part. L'alliance au sommet de la RDC traverse, visiblement, une zone de turbulences autour de la formation du prochain gouvernement, conclut le média.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner