Kinshasa : 5.000 cantonniers réclament les arriérés de 12 mois devant le ministère des Finances

Les cantonniers de la ville de Kinshasa manifestent depuis un mois devant le ministère des Finances pour réclamer leurs arriérés de douze mois. Ces agents, estimés à environ cinq mille, se disent désespérés et décident de camper jour et nuit devant ce ministère jusqu'au paiement de tous les arriérés.

Habillés en tenue de service et scandant des slogans hostiles aux autorités, ces agents en colère lancent des pierres aux officiels qui passent sur le Boulevard du 30 juin.

« Nous avons perdu deux collègues : une femme de 74 et un autre de 54 ans. Elles sont mortes sans toucher leurs salaires et les cadavres se trouvent abandonnés à la morgue », lance un cantonnier énervé, indiquant que parmi les manifestants se trouvent des veuves et orphelins.

Ces cantonniers sont déterminés à poursuivre leur mouvement de grève en jetant des immondices sur la chaussée et en brulant des pneus.

Selon un responsable du ministère des Finances, qui a requis l’anonymat, un mois de salaire a été déjà payé « et le reste sera résolu après. »

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner