Nord-Kivu : le chef de groupement de Rugari appelle ses administrés à collaborer avec l’armée

Le chef de groupement de Rugari, Éric Mashagiro, a appelé mercredi 26 février la population de son entité à continuer à faire confiance en l’armée loyaliste et à collaborer avec elle afin que la sécurité soit rétablie dans cette région.

L’appel a été lancé à la suite de la méfiance qui s’observe actuellement entre la population et l’armée depuis l’attaque d’un convoi militaire qui a coûté la vie à sept soldats loyalistes. D’une part, les militaires accusent les jeunes de faire partie de groupes armés qui les attaquent et, d’autre part, la population accuse les militaires d’avoir pillé ses biens après l’attaque du convoi militaire jeudi dernier.

Pour lui, sans cette collaboration, le maintien de la sécurité serait impossible.

Ce responsable coutumier a également plaidé auprès des autorités provinciales et humanitaires pour une assistance en faveur des habitants de Rugari, victimes d’actes de pillages lors de cette attaque.

Le convoi des FARDC est tombé dans une embuscade, jeudi 20 février, dans la zone de Mwaro, au sud de Rugari. Six militaires avaient été tués, d’autres blessés et une importante somme d’argent destinée à la paie des militaires du 3416ème régiment, subtilisée.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner